Rechercher

Pigeons, surveillance défectueuse : Un rapport du ministère accable Strauss

Le ministère pointe la présence de pigeons, les travaux en cours et l’absence de directeur de la sécurité alimentaire comme causes possibles de la contamination par des salmonelles

Vue de l’usine de confiseries Strauss Elit à Nof Hagalil, Nord d’Israël, le 28 avril 2022. (Crédit : David Cohen/Flash90)
Vue de l’usine de confiseries Strauss Elit à Nof Hagalil, Nord d’Israël, le 28 avril 2022. (Crédit : David Cohen/Flash90)

Un rapport du ministère de la Santé publié dimanche critique le groupe Strauss pour une série d’omissions et de défaillances responsables, selon lui, de la propagation de salmonelles dans l’usine de la société à Nof Hagalil, prélude au rappel de produits de la marque.

Selon le ministère de la Santé, sur 300 échantillons prélevés jusqu’à présent dans l’usine en question, une trentaine se sont avérés contenir des traces de salmonelle.

Le rappel des produits Elite de Strauss a été annoncé lundi dernier, et s’est étendu au fil des jours pour inclure une large gamme de chocolats, gaufrettes, gâteaux, biscuits, crème glacée, chewing-gums et bonbons.

Jeudi, le directeur du ministère de la Santé, Nachman Ash, déclarait que l’usine serait fermée pendant trois mois, le temps de procéder à l’enquête et aux travaux de remise en conformité.

Dans le rapport publié dimanche, le ministère de la Santé a évoqué une série de problèmes imputés à Strauss, parmi lesquels les travaux en cours à l’usine, entrepris sans considération de leur impact sur la production, la présence de pigeons dans l’usine, susceptibles d’avoir joué un rôle, l’absence d’un directeur de la salubrité des aliments et des conditions de décongélation inadéquates pour les matières grasses laitières utilisées dans la production de chocolat.

Le ministère a déclaré que la présence de pigeons dans l’usine, il y a plusieurs semaines, avait été traitée immédiatement, mais que l’usine était tenue de mener des « tests complets » pour déterminer si les pigeons étaient liés à la contamination par les salmonelles.

Il a également noté qu’en date de dimanche matin, 21 personnes en Israël avaient signalé des symptômes de salmonellose suite à la consommation de produits affectés. Le ministère a déclaré avoir pris les tests de 16 de ces personnes dans l’attente des résultats, dans les prochains jours. Il a également déclaré que seulement six de ces 21 personnes avaient nécessité un traitement médical pour leurs symptômes.

Des produits Elite retirés des rayons après la découverte de salmonelles sur la chaîne de production d’une usine en Galilée, le 25 avril 2022. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

Le ministère de la Santé a déclaré qu’il n’y avait aucun lien entre la contamination aux salmonelles à l’usine Strauss et une contamination similaire en Belgique affectant les œufs en chocolat Kinder.

Le rappel, considéré comme le plus important de l’histoire d’Israël, a inquiété le public israélien et porté un coup dur au groupe Strauss, l’un des grands de l’industrie agro-alimentaire en Israël.

Dans ses premières déclarations publiques sur l’incident, la présidente de la société, Ofra Strauss, a présenté ses excuses, jeudi, pour « la peur » que l’entreprise avait causée.

« [Je suis] ici pour dire, au nom de l’entreprise, et aussi clairement que possible : je vous présente mes excuses de vous avoir déçus. Je suis désolée de toute cette angoisse que vous vivez à cause de nous », a déclaré Strauss lors d’une conférence de presse tenue en présence d’autres responsables de l’entreprise.

Ofra Strauss, présidente du Groupe Strauss, prend la parole lors d’une conférence de presse, dans les bureaux principaux de Strauss à Petah Tikva, le 28 avril 2022. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

« Nous n’avons jamais eu affaire à un événement pareil et c’est le plus grand rappel de l’histoire de Strauss », a-t-elle ajouté. « Nous ne rouvrirons l’usine que lorsque nous serons certains que tout est absolument sûr. Je suis la présidente de l’entreprise et j’ai pris part à toutes les décisions prises au cours de la dernière semaine. Nous avons tous travaillé dur, tout au long de cette semaine. »

Strauss a été publiquement critiqué pour avoir attendu une semaine avant d’informer le public de la présence de salmonelles, une fois obtenus les premiers résultats de laboratoire. Sur ce point, le ministère de la Santé a défendu l’entreprise, assurant qu’elle avait suivi à la lettre toutes les directives pertinentes en la matière.

Les consommateurs dont les articles sont susceptibles de contenir la bactérie peuvent contacter Strauss via son site Web ou le service clientèle au *6860. La société a promis de les dédommager à hauteur du double du prix d’achat des produits concernés. Elle a convenu connaître actuellement de lourds retards dans le traitement des demandes adressées au service à la clientèle.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...