Pink défend ses enfants courant dans le mémorial de la Shoah de Berlin
Rechercher

Pink défend ses enfants courant dans le mémorial de la Shoah de Berlin

Critiquée par certains pour avoir laissé ses enfants courir dans les allées du mémorial, la chanteuse juive répond qu'il s'agit d'une célébration de la vie après le drame

La chanteuse Pink à la cérémonie des BRIT Awards 2019 à l'O2 Arena de Londres, le 20 février 2019. (Crédit : Mike Marsland/WireImage via Getty Images/via JTA)
La chanteuse Pink à la cérémonie des BRIT Awards 2019 à l'O2 Arena de Londres, le 20 février 2019. (Crédit : Mike Marsland/WireImage via Getty Images/via JTA)

JTA — Pink a défendu une photo de ses enfants courant dans les allées du mémorial de la Shoah de Berlin qu’elle a publiée dimanche sur Instagram.

La chanteuse pop juive, Alecia Beth Moore de son vrai nom, a en effet partagé des photos de son voyage dans la capitale allemande. L’une d’elle, légendée « Berlin, je t’aime », montrait ses deux jeunes enfants courant entre les blocs de pierre composant le monument.

Certains utilisateurs ont commenté que leur comportement était un manque de respect au site solennel. En réaction, la chanteuse a désactivé les commentaires sur ses publications lundi.

« Pour les commentaires : ces enfants sont en réalité Juifs, tout comme moi et l’ensemble de la famille de ma mère », a-t-elle écrit en commentaire de sa publication. « La personne qui a réalisé ce monument croyait dans le fait que les enfants doivent être des enfants, et pour moi, il s’agit d’une célébration de la vie après le drame. Merci de garder votre haine et vos jugements pour vous. »

Pink a déjà évoqué sa judaïté, notamment après le rassemblement d’extrême droite de Charlottesville en 2017 qui a fait un mort.

« C’est incroyable de voir des néo-nazis défiler en 2017, pendant que moi, Juive, je suis en concert à Berlin où ces tunnels ont été bâtis par lui », avait-elle écrit à l’époque, faisant référence aux tunnels construits par Hitler qui mènent à la Waldbühne, l’amphithéâtre où elle se produisait.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...