Pluies torrentielles à Eilat, les routes et les aéroports fermés
Rechercher

Pluies torrentielles à Eilat, les routes et les aéroports fermés

La ville a vu 140 % de sa pluie annuelle tomber en une nuit, les météorologues mettent en garde contre une crue subite, le mauvais temps est à prévoir

Une rue s'est en partie effondrée à Eilat, le 28 octobre 2016, suite à d'importantes précipitations (Crédit : capture d'écran Youtube)
Une rue s'est en partie effondrée à Eilat, le 28 octobre 2016, suite à d'importantes précipitations (Crédit : capture d'écran Youtube)

La ville balnéaire du sud d’Israël, Eilat, connaît le chaos en ce vendredi matin, alors que la première tempête de l’hiver apporte avec elle des pluies torrentielles. L’aéroport a dû fermer et de nombreuses routes sont bloquées.

Le service météorologique d’Israël a déclaré que la ville d’Eilat a reçu des précipitations de 32 mm, soit 140 % de la moyenne annuelle.

L’agence météorologique a prédit que cette quantité de pluie devrait encore augmenter, et mettent en garde contre une éventuelle crue subite dans le sud. Dans le passé, des chauffeurs et des randonneurs ont déjà été piégés par de telles pluies. Les météorologues craignent que ces précipitations ne dépassent les gorges sèches dans le désert du Negev et dans la région de la mer Morte.

La compagnie aérienne Arkia, qui propose des vols domestiques de Lod à Eilat, a annulé ses vols pour les 12 prochaines heures ce vendredi matin, selon le journal Haaretz. Les autorités aéroportuaires ont déclaré que l’aéroport d’Ovda, situé à proximité, accueillera les vols à l’atterrissage, et l’aéroport d’Eilat rouvrira ses portes une fois que les pluies auront cessées.

Selon Haaretz, la police aurait déclaré que de nombreuses routes de la ville seraient bloquées, certaines se sont effondrées à cause de la pluie. Une vingtaine d’écoles maternelles ont été inondées, et les enfants ont été renvoyés chez eux ou transférés dans d’autres infrastructures de la ville.

Selon la Deuxième chaîne, de nombreuses voitures sont coincées par les eaux, et l’une d’entre elle a pris feu. Le site d’information Ynet a également déclaré qu’au moins deux hôtels en bord de mer, le U Coral Beach Club, et le Club Hotel ont également subi des inondations.

La réserve naturelle de Hai-Bar, dans le ville voisine de Yotvata a également été fermé à cause des conditions météorologiques, selon Haaretz.

La première pluie de l’année est tombée très tôt cette année, jeudi matin, et devrait se poursuivre durant le weekend, le système de tempête se déplaçant dans le pays. On craint donc des crues subites dans les régions désertes.

Les précipitations de jeudi, qui ont commencé au sud et à l’est, devait se déplacer sur le reste du pays, avec des orages lourds, mettant ainsi fin à plusieurs mois de sécheresse.

Les températures devraient chuter à des normales de saison vendredi, et la pluie devrait progressivement diminuer, bien que les crues restent d’actualités pour les gorges sèches dans les régions à l’est et au sud du pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...