Plus de 10 000 cas COVID diagnostiqués mardi, pour le deuxième jour de suite
Rechercher

Plus de 10 000 cas COVID diagnostiqués mardi, pour le deuxième jour de suite

Le nombre de décès s'élève à 7 082, dont 511 au mois d'août seulement ; Une fillette de trois ans hospitalisée dans un état grave

Du personnel médical effectue des tests de dépistage du coronavirus à Jérusalem, le 22 juillet 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Du personnel médical effectue des tests de dépistage du coronavirus à Jérusalem, le 22 juillet 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Le ministère de la Santé a indiqué mercredi que plus de 10 000 nouveaux cas de COVID avaient été diagnostiqués mardi, pour la deuxième journée consécutive.

Dans ses chiffres actualisés, le ministère indique que 10 313 cas ont été détectés hier, et 6 971 autres depuis minuit.

Le nombre de décès a augmenté de 52 depuis la dernière mise à jour des chiffres du ministère mardi matin, pour atteindre 7 082.

Selon le ministère, les cas graves sont en baisse et s’élèvent à 689. Le taux de positivité des tests, de 6,74 %, est également légèrement inférieur à celui des derniers jours.

Le ministère de la Santé a indiqué que plus de 2,3 millions d’Israéliens ont reçu la troisième dose du vaccin COVID – et près de 6 millions ont reçu au moins une injection.

Une fillette de trois ans est hospitalisée dans un état grave à l’hôpital Sheba à Ramat Gan suite à des complications du COVID-19. La fillette souffre du syndrome pédiatrique inflammatoire multisystémique (PIMS), une maladie rare qui se développe chez certains enfants après une exposition au coronavirus. Elle a contracté le COVID au début du mois et on pensait qu’elle s’était complètement rétablie, mais elle a par la suite développé de graves symptômes. L’enfant est inconsciente et placée sous respirateur, selon les médias hébraïques.

L’actrice Irit Kaplan, 48 ans, a été hospitalisée pour le COVID-19, selon l’hôpital Ichilov. Depuis son lit d’hôpital, elle regrette d’avoir refusé le vaccin par crainte qu’il n’exacerbe sa maladie auto-immune préexistante. « J’ai l’impression de mourir, j’ai du mal à respirer, je perds mes forces, c’est une vraie souffrance », dit-elle, en exhortant tous les Israéliens à se faire vacciner contre cette « maladie maudite ». Selon l’hôpital, Kaplan est dans un état grave.

Les cours ont par ailleurs repris mercredi pour une grande majorité d’élèves en Israël. Quelque 2,4 millions d’élèves de la maternelle à la Terminale devaient retourner à l’école mercredi après les congés d’été. Cependant, environ 240.000 ont dû rester à la maison, a indiqué le ministère de l’Éducation.

Quelque 90.000 d’entre eux ont été infectés par le coronavirus ou se trouvent en quarantaine, a déclaré une porte-parole du ministère à l’AFP. Et 150.000 autres ont dû rester chez eux car le taux d’infection était trop élevé dans leur ville ou le taux de vaccination trop faible dans leur classe.

Israël autorise la vaccination dès l’âge de 12 ans et les lycées doivent s’assurer que 70 % des élèves d’une même classe ont été vaccinés sans quoi l’enseignement doit se faire en ligne.

En visite dans une école de Yeruham (sud), le Premier ministre Naftali Bennett a toutefois défendu mercredi la décision du gouvernement de rouvrir les classes, disant vouloir éviter que des enfants, et donc des parents, restent à la maison.

« Il faut faire en sorte que toute la population d’Israël puisse travailler et gagner sa vie décemment, même par temps de coronavirus », a déclaré M. Bennett.

L’Etat hébreu avait été l’un des premiers pays à lancer, en décembre 2020, une vaste campagne de vaccination ce qui avait permis de faire chuter le nombre de cas.

Mais au cours des dernières semaines, le nombre de cas de Covid n’a cessé d’augmenter sur fond notamment de propagation du variant Delta, plus contagieux chez les adultes non vaccinés mais aussi chez des personnes vaccinées depuis plus de six mois, ce qui a poussé les autorités à lancer une campagne pour l’administration d’une dose de rappel du vaccin. Face à la hausse du nombre de cas, plusieurs mesures ont été réimposées récemment, comme le port du masque dans les lieux publics fermés.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...