Israël en guerre - Jour 199

Rechercher

Plus de 2 000 tonnes d’aide alimentaire du Royaume-Uni sont entrées dans Gaza

David Cameron a estimé qu'une pause dans les combats est essentielle pour permettre la libération des otages, mais que de nombreuses conditions doivent d'abord être remplies pour un cessez-le-feu durable

Le ministre des Affaires étrangères britannique David Cameron lors d'une conférence de presse conjointe après sa rencontre avec le Premier ministre bulgare, à Sofia, le 14 février 2024. (Crédit : Nikolay Doychinov/AFP)
Le ministre des Affaires étrangères britannique David Cameron lors d'une conférence de presse conjointe après sa rencontre avec le Premier ministre bulgare, à Sofia, le 14 février 2024. (Crédit : Nikolay Doychinov/AFP)

Plus de 2 000 tonnes d’aide alimentaire britannique sont entrées dans la bande de Gaza via la Jordanie et sont distribuées par le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies aux familles dans le besoin, a déclaré mercredi le ministère britannique des Affaires étrangères.

Les agences humanitaires ont signalé des pénuries généralisées de nourriture, de médicaments et d’eau potable à Gaza. Un rapport soutenu par les Nations unies prévoit une famine et près de la moitié de la population de l’ensemble de la bande de Gaza est confrontée à une « faim catastrophique ».

« Nous avons besoin d’un accès humanitaire durable par la route pour acheminer davantage d’aide », a déclaré le ministre britannique des Affaires étrangères, David Cameron, dans un communiqué.

« Nous continuons à faire pression sur Israël pour qu’il autorise l’ouverture de davantage de points de passage et pour plus longtemps, et pour que les soins de santé, l’eau et l’assainissement soient rétablis », a-t-il ajouté.

Le ministère britannique des Affaires étrangères a ajouté que ces colis alimentaires seront distribués par le PAM et nourriront plus de 275 000 personnes à Gaza.

En plus des 2 000 tonnes d’aide alimentaire livrées, l’UNICEF distribuera 150 tonnes d’aide financée par le Royaume-Uni, notamment des tentes et des couvertures, envoyées le 13 mars.

Par ailleurs, Cameron a estimé qu’une pause dans les combats entre Israël et le groupe terroriste est essentielle pour permettre la libération des otages retenus captifs par le Hamas à Gaza, mais que de nombreuses conditions doivent d’abord être remplies pour que le cessez-le-feu soit durable.

« Ce que nous devons absolument essayer de faire, c’est transformer cette pause en un cessez-le-feu permanent et durable », a déclaré Cameron lors d’une interview accordée à Reuters à l’occasion d’une visite en Thaïlande.

« Nous ne le ferons que si un grand nombre de conditions sont remplies… nous devons faire sortir les dirigeants du Hamas de Gaza, nous devons démanteler l’infrastructure terroriste », a-t-il ajouté.

Mardi, le vice-Premier ministre britannique avait défendu le droit d’Israël à se protéger dans un contexte de tensions croissantes entre le pays du Moyen-Orient et ses principaux soutiens, tout en appelant aussi à un « cessez-le-feu immédiat » à Gaza pour des raisons humanitaires.

Oliver Dowden a déclaré que le gouvernement britannique exhortait « continuellement » Israël à respecter le droit humanitaire international et qu’il avait également fait part de ses préoccupations concernant l’acheminement de l’aide à Gaza.

« C’est pourquoi nous appelons à un cessez-le-feu immédiat pour permettre l’acheminement de l’aide et, surtout, la libération des otages », avait-il expliqué lors d’un entretien accordé à Reuters à Séoul, où il participe à un sommet pour la démocratie soutenu par les États-Unis.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.