Plus de 22 000 personnes au camp de Mauthausen
Rechercher

Plus de 22 000 personnes au camp de Mauthausen

Le camp de Mauthausen, où sont passés quelque 200.000 prisonniers, était destiné aux "ennemis politiques incorrigibles" de l'ordre nazi

Un mirador à Mauthausen. Illustration. (Crédit : AFP)
Un mirador à Mauthausen. Illustration. (Crédit : AFP)

Plus de 22.000 personnes, dont une cinquantaine de survivants, ont marqué dimanche le 70ème anniversaire de la libération du camp de concentration de Mauthausen, en Autriche, où cent mille prisonniers ont trouvé la mort.

« Au moment où l’intolérance et la discrimination redeviennent un problème en Autriche et dans le monde, il est important de se rappeler où cela nous a mené il y a 70 ans », a déclaré le président du Comité autrichien de Mauthausen, Willi Mernyi.

Le président et le Premier ministre autrichiens, Heinz Fischer et Werner Faymann, ainsi que le Premier ministre tchèque Bohuslav Sobotka figuraient parmi les participants à la cérémonie.

Le camp de Mauthausen, où sont passés quelque 200.000 prisonniers, était destiné aux « ennemis politiques incorrigibles » de l’ordre nazi.

Parmi ces cent mille morts figuraient de nombreux prisonniers de guerre, en particulier soviétiques et polonais, mais aussi, en moins grand nombre, des résistants, des détenus de droit commun, des homosexuels et des Juifs.

Le site du nord de l’Autriche avait été choisi en 1938 pour sa proximité avec une carrière d’où le granit devait être extrait dans des conditions atroces et servir à construire des autoroutes, des bâtiments publics, voire les camps de concentration eux-mêmes.

Le camp s’est étendu à tel point que les historiens parlent de « système Mauthausen »: 49 camps satellites en Autriche et en Allemagne, autant d’usines où l’on était exploité jusqu’à la mort par épuisement.

Le camp de Mauthausen a été libéré le 5 mai 1945 par des troupes américaines.

Son site internet a été l’objet d’un piratage à caractère pédo-pornographique vendredi, jour du 70e anniversaire de la fin de la Seconde guerre mondiale.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...