Fusillade dans une synagogue de Pittsburgh : 11 morts, 6 blessés
Rechercher

Fusillade dans une synagogue de Pittsburgh : 11 morts, 6 blessés

"Beaucoup de morts" et "beaucoup de blessés graves," déplore Trump ; Le tireur, qui serait blessé et qui s'est rendu, aurait crié "tous les juifs doivent mourir'

  • De gauche à droite, Cody Murphy, 17 ans, Sabrina Weihrauch, et Amanda Godley, toutes à Pittsburgh, étreintes après une fusillade à la synagogue Tree of Life, le samedi 27 octobre 2018. (Crédit : Andrew Stein / Pittsburgh Post-Gazette via AP)
    De gauche à droite, Cody Murphy, 17 ans, Sabrina Weihrauch, et Amanda Godley, toutes à Pittsburgh, étreintes après une fusillade à la synagogue Tree of Life, le samedi 27 octobre 2018. (Crédit : Andrew Stein / Pittsburgh Post-Gazette via AP)
  • Les résidents vérifient leurs téléphones près du site d'une fusillade à la Synagogue Tree of Life dans le quartier de Squirrel Hill le 27 octobre 2018 à Pittsburgh, en Pennsylvanie. (Crédit : Jeff Swensen / Getty Images / AFP)
    Les résidents vérifient leurs téléphones près du site d'une fusillade à la Synagogue Tree of Life dans le quartier de Squirrel Hill le 27 octobre 2018 à Pittsburgh, en Pennsylvanie. (Crédit : Jeff Swensen / Getty Images / AFP)
  • Les forces de l'ordre ont conduit une personne sur une civière sur le lieu de la fusillade où plusieurs personnes ont été tuées par balle, le samedi 27 octobre 2018, dans la synagogue Tree of Life dans le quartier de Squirrel Hill à Pittsburgh. (Crédit : Alexandra Wimley / Pittsburgh Post-Gazette via AP)
    Les forces de l'ordre ont conduit une personne sur une civière sur le lieu de la fusillade où plusieurs personnes ont été tuées par balle, le samedi 27 octobre 2018, dans la synagogue Tree of Life dans le quartier de Squirrel Hill à Pittsburgh. (Crédit : Alexandra Wimley / Pittsburgh Post-Gazette via AP)
  • Les résidents vérifient leurs téléphones près du site d'une fusillade à la Synagogue Tree of Life dans le quartier de Squirrel Hill le 27 octobre 2018 à Pittsburgh, en Pennsylvanie. (Crédit : Jeff Swensen / Getty Images / AFP)
    Les résidents vérifient leurs téléphones près du site d'une fusillade à la Synagogue Tree of Life dans le quartier de Squirrel Hill le 27 octobre 2018 à Pittsburgh, en Pennsylvanie. (Crédit : Jeff Swensen / Getty Images / AFP)
  • La police présente à la synagogue Tree of Life sur Wildins Avenue, dans le quartier de Squirrel Hill à Pittsburgh, dans l'État de Pennsylvanie, le samedi 27 octobre 2018. (Crédit : Pam Panchak / Journal postal de Pittsburgh via AP)
    La police présente à la synagogue Tree of Life sur Wildins Avenue, dans le quartier de Squirrel Hill à Pittsburgh, dans l'État de Pennsylvanie, le samedi 27 octobre 2018. (Crédit : Pam Panchak / Journal postal de Pittsburgh via AP)
  • La police répond à 'une fusillade massive à la synagogue Tree of Life dans le quartier de Squirrel Hill le 27 octobre 2018 à Pittsburgh, en Pennsylvanie. (Crédit : Jeff Swensen / Getty Images / AFP)
    La police répond à 'une fusillade massive à la synagogue Tree of Life dans le quartier de Squirrel Hill le 27 octobre 2018 à Pittsburgh, en Pennsylvanie. (Crédit : Jeff Swensen / Getty Images / AFP)
  • La police présente à la synagogue Tree of Life sur Wildins Avenue, dans le quartier de Squirrel Hill à Pittsburgh, dans l'État de Pennsylvanie, le samedi 27 octobre 2018. (Crédit : Pam Panchak / Journal postal de Pittsburgh via AP)
    La police présente à la synagogue Tree of Life sur Wildins Avenue, dans le quartier de Squirrel Hill à Pittsburgh, dans l'État de Pennsylvanie, le samedi 27 octobre 2018. (Crédit : Pam Panchak / Journal postal de Pittsburgh via AP)
  • La police présente à la synagogue Tree of Life sur Wildins Avenue, dans le quartier de Squirrel Hill à Pittsburgh, dans l'État de Pennsylvanie, le samedi 27 octobre 2018. (Crédit : Pam Panchak / Journal postal de Pittsburgh via AP)
    La police présente à la synagogue Tree of Life sur Wildins Avenue, dans le quartier de Squirrel Hill à Pittsburgh, dans l'État de Pennsylvanie, le samedi 27 octobre 2018. (Crédit : Pam Panchak / Journal postal de Pittsburgh via AP)

Onze personnes ont été tuées et six blessées lorsqu’un tireur a ouvert le feu samedi dans une synagogue de Pittsburgh, dans le nord-est des Etats-Unis, ont confirmé les autorités locales.

« Il y a eu 11 morts dans la fusillade », a déclaré le directeur de la sécurité publique de Pittsburgh, Wendell Hissrich lors d’une conférence de presse, précisant qu’aucun enfant n’avait été tué. « Il y a eu en plus six blessés, y compris quatre policiers », a-t-il poursuivi.

« Le service était en cours quand on a entendu un bruit lourd dans l’entrée », a raconté un membre de la congrégation, Stephen Weiss, au journal Tribune review. « J’ai reconnu le bruit d’une arme à feu », a ajouté ce fidèle de 60 ans, qui s’est immédiatement enfui.

La synagogue Tree of Life avait été fondée il y a 150 ans à Pittsburgh et elle se situe dans le quartier de Squirrel Hill, où bat le coeur de la communauté juive de cette grande ville de l’Etat de Pennsylvanie.

La fusillade survient alors que les Etats-Unis ont enregistré en 2017 une hausse des attaques à caractère antisémite avec quelque 1 986 incidents (harcèlement, vandalisme, agressions) sur l’année en hausse de 57% par rapport à 2016, selon l’Anti-defamation league. Mais les attaques très violentes contre les Juifs y sont très rares.

La police de New York a de son côté fait savoir qu’elle renforçait la sécurité autour des lieux de culte de la ville, avec notamment des patrouilles supplémentaires.

Donald Trump a déclaré que la fusillade dans le nord-est des Etats-Unis, avait fait « beaucoup de morts » et « beaucoup de blessés graves ». « Cela ressemble définitivement à un crime antisémite », a encore dit à la presse le président américain en arrivant à Indianapolis pour une rencontre avec des agriculteurs.

« Le suspect de la fusillade [ayant ouvert le feu samedi et fait plusieurs victimes dans une synagogue à Pittsburgh en Pennsylvanie] est en garde à vue. Nous avons de nombreuses victimes à l’intérieur de la synagogue, il y a trois officiers qui ont été touchés », a indiqué aux médias sur place un porte-parole de la police.

« Il semble qu’il y ait plusieurs victimes », avait indiqué Donald Trump sur Twitter, en appelant la population à rester à l’abri. « Restez sur vos gardes face au tireur », avait-il averti. « Il y a de nombreuses victimes », avait expliqué à la presse locale Jason Lando, le commandant de la police de Pittsburgh.

La télévision affiliée à la chaîne CBS avait évoqué huit morts, dont deux policiers, tandis que Fox News Pittsburgh parlait de quatre personnes abattues près de la synagogue « Arbre de vie » (Tree of Life) où des fidèles étaient rassemblés pour un office.

« Il y a un tireur dans la zone de Wilkins et Shady. Eviter le quartier » où beaucoup de juifs vivent, avaient tweeté les services de sécurité publique de la ville.

L’agence fédérale chargée du contrôle des armes, tabac et explosifs, ATF, a précisé sur Twitter que des agents spéciaux étaient sur place.

BNO News, un média basé aux Pays-Bas, a rapporté que des témoins avaient appelé le 911 depuis la synagogue.

Le directeur de la sécurité publique de Pittsburgh a ajouté qu’il y avait six blessés, dont quatre parmi les forces de l’ordre. « La scène est terrible à l’intérieur », a ajouté Wendell Hissrich devant les caméras, apparemment très ému. « C’est l’une des pires scènes de crime sur laquelle je me sois rendu, et j’ai été sur des accidents d’avion », a-t-il ajouté.

Selon plusieurs médias, il s’agit d’un homme de 46 ans, nommé Rob Bowers et auteur de messages antisémites sur les réseaux sociaux. Il aurait proféré des menaces à caractère antisémite lors de l’attaque.

Les synagogues organisent des offices religieux hebdomadaires pour les fidèles et les visiteurs le samedi, jour du Shabbat. Le service était en cours au moment de la fusillade à la synagogue samedi matin vers 10 heures, heure locale.

Michael Eisenberg, un ancien président de la synagogue Arbre de vie, a déclaré à KDKA qu’il y avait environ 50 personnes à l’intérieur de la synagogue au moment de la fusillade.

« À 9h45, trois services de congrégations ont été organisés simultanément », a-t-il déclaré à la chaîne de télévision. « Dans la partie principale de Tree of Life [nom de la synagogue] propose un service d’environ 40 personnes. Juste au dessous, il y a un sous-sol où la congrégation de New Life aurait eu son office de Shabbat. Il y aurait eu 30-40 personnes. Juste à côté de la zone de service de Tree of Light, une congrégation se trouvait dans la salle d’étude des rabbins et environ 15 personnes s’y seraient retrouvées. »

Jeff Finkelstein de la Fédération juive de Greater Pittsburgh a déclaré à WPXI que le responsable de la sécurité de l’organisation avait informé toutes les synagogues.

Malgré l’arrestation du tireur, le maire de Pittsburgh, Bill Peduto, a estimé que la zone n’était « pas sécurisée ». « Tous les habitants doivent rester à l’intérieur de leur domicile », a-t-il écrit sur Twitter.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...