Pnina Tamano-Shata de Yesh Atid rejoint Benny Gantz
Rechercher

Pnina Tamano-Shata de Yesh Atid rejoint Benny Gantz

Samedi, la Douzième chaîne a fait savoir que Zvi Hauser et Yoaz Hendel de Kakhol lavan prévoyaient également de rejoindre Gantz au gouvernement

La députée Pnina Tamano-Shata à la Knesset, le 12 juillet 2018. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
La députée Pnina Tamano-Shata à la Knesset, le 12 juillet 2018. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

La députée de Kakhol lavan, Pnina Tamano-Shata, qui avait rejoint la faction de Yesh Atid – qui faisait partie de Kakhol lavan – avant les élections de 2013, a annoncé dimanche qu’elle rejoignait Benny Gantz.

« J’ai décidé de rester dans Kakhol lavan dans le cadre de Hossen LeYisrael et d’offrir tout mon soutien au leader de la formation, Benny Gantz, dans le gouvernement d’unité qui sera bientôt établi », a-t-elle expliqué.

« Gantz est un chef qui place Israël avant tout le reste – ce n’est pas seulement un slogan, c’est un fait. Je pense que si c’est compliqué en raison du coronavirus et de la crise politique, ainsi que des scissions au sein de la société, l’intérêt public passe aujourd’hui par la mise en place d’un gouvernement d’unité qui fonctionnera de manière optimale face aux défis que nous devons affronter pour Israël ».

Des sources de Yesh Atid ont déclaré au Times of Israel avoir été « surprises » par Pnina Tamano-Shata, qualifiant sa décision de « très décevante ». « Elle a abandonné des gens qui étaient avec elle depuis des années, qui ont combattu à ses côtés », ont-ils ajouté.

Samedi, la Douzième chaîne a fait savoir que Zvi Hauser et Yoaz Hendel de Kakhol lavan prévoyaient également de rejoindre Gantz au gouvernement.

Selon le reportage, si ces parlementaires de droite devaient rompre avec leur faction Telem, le gouvernement aurait une majorité de députés de droite. Ce qui signifie, selon la chaîne, que si Netanyahu veut faire avancer l’annexion ou d’autres initiatives après la fin de la pandémie, Gantz ne serait pas en mesure de l’empêcher ou de briser la coalition.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...