Pologne : un propriétaire terrien demande le retrait d’un mémorial de la Shoah
Rechercher

Pologne : un propriétaire terrien demande le retrait d’un mémorial de la Shoah

Le conseil municipal de Chrzanow discute des alternatives au retrait, notamment par l'installation d'une plaque commémorative sur le lieu de l'assassinat de 7 Juifs polonais

Illustration. Le cimetière juif de Chrzanow, en Pologne. (Crédit : Wikimedia Commons)
Illustration. Le cimetière juif de Chrzanow, en Pologne. (Crédit : Wikimedia Commons)

VARSOVIE, Pologne – Un monument à la mémoire des victimes de la Shoah, dans un village de Pologne, pourrait être supprimé.

Le propriétaire du terrain sur lequel se situe le mémorial a demandé au gouvernement de Chrzanow de le retirer. Il aurait l’intention de vendre ou de céder le terrain.

En 1942, les Allemands ont assassiné 7 juifs sur cette place, à Chrzanow, pour les punir d’avoir mené illégalement des activités de boulangerie interdites. Les victimes étaient Israel Gerstner, Chaim Gerstner, Szymszen Gerstner, Szaja Szpangelet, Fajwel Waloman, Israel Frisz et un inconnu de la ville d’Olkusz.

Le maire de la ville en a informé la communauté juive voisine, à Katowice.

Les membres du conseil municipal de Chrzanow discutent actuellement de la façon dont ce mémorial doit être retiré, et du fait de demander à quiconque construira sur ce terrain d’y apposer une plaque commémorative.

« Les Polonais ont leurs mémoriaux à l’étranger, et se battent pour eux comme des lions. C’est pourquoi, nous devons respecter ces endroits dans notre région. Les gens qui sont décédés faisaient partie du peuple polonais », a déclaré Kamil Bogusz, membre du conseil municipal dans une interview accordée au quotidien Przełom.

Bogusz, né en 1988, a effectué des travaux de recherches sur la communauté juive de Chrzanow.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...