Portman : La communauté juive est trop concentrée sur la Shoah
Rechercher

Portman : La communauté juive est trop concentrée sur la Shoah

L'actrice israélo-américaine estime que l'accent mis sur l'Holocauste empêche de tirer des leçons des autres tragédies

Natalie Portman lors de la 68e édition du Festival du Film de Cannes, le 17 mai 2015.(Crédit : JTA/Pascal Le Segretain/Getty Images)
Natalie Portman lors de la 68e édition du Festival du Film de Cannes, le 17 mai 2015.(Crédit : JTA/Pascal Le Segretain/Getty Images)

Natalie Portman a beaucoup plus de liens avec l’Holocauste que certains de ses fans ne pourraient l’imaginer.

Les grands-parents de Portman ont été tués à Auschwitz et l’actrice juive a incarné Anne Frank dans une adaptation à Broadway du « Journal d’Anne Frank » en 1997.

Son dernier projet cinématographique est une adaptation des mémoires d’Amos Oz : « Une histoire d’amour et de ténèbres », dont l’intrigue se déroule en partie avant la fondation de l’Etat d’Israël pendant que l’Holocauste se profile à l’horizon en Europe.

Cependant, vendredi, dans une interview accordée au journal britannique The Independent, Portman a déclaré que l’Holocauste a fait l’objet de trop d’attention de la part de certains membres dans la communauté juive.

« Je pense vraiment que la grande question que la communauté juive doit se poser est de savoir à quel point nous mettons en avant les enseignements de l’Holocauste, qui est, bien sûr, une chose importante à se remémorer et à respecter, mais pas plus que d’autres événements », a déclaré Portman.

« Nous devons nous rappeler que la haine existe en tout temps et [qu’elle doit] nous rappeler qu’il faut faire preuve d’empathie envers d’autres personnes qui ont connu la haine aussi. [Cela] ne doit pas être utilisé de façon paranoïaque pour penser que nous sommes des victimes ».

Portman a souligné qu’elle pense que l’antisémitisme moderne devrait être différenciée de l’idéologie nazie.

« Parfois, [l’Holocauste] peut être utilisé pour semer la peur et [tel un signal d’alarme :] ‘un autre Holocauste va arriver’. Nous devons, bien sûr, être conscient que la haine existe, l’antisémitisme existe contre toutes sortes de gens, [mais] pas de la même façon. Je ne veux pas faire de fausses équivalences, nous devons nous en servir comme quelque chose qui nous rend empathique envers les gens plutôt que paranoïaque », a poursuivi Portman.

L’actrice de 34 ans, qui a remporté un Oscar en 2011 pour son rôle dans « Black Swan », a expliqué qu’elle a commencé à se forger cette opinion en 2007 lors d’un voyage au Rwanda.

Elle a expliqué qu’elle a été « choquée » de se rendre compte qu’on lui avait « seulement appris les enseignements au sujet de l’Holocauste », alors qu’un autre génocide se produisait en Afrique.

Le reste de l’interview de Portman a révélé d’autres détails. En effet, elle a travaillé sur « Une histoire d’amour et de ténèbres » depuis 2007. Elle aime, en outre, interpréter des rôles de femmes juives. Pour son prochain rôle de ‘Juive’, Portman incarnera Ruth Bader Ginsburg.

« Je continue à dire à mon agent que je suis tellement chanceuse que de petites femmes juives aient fait beaucoup de choses intéressantes », a plaisanté Portman.

« Il y a juste beaucoup de petites femmes juives aux cheveux foncés, ou de petites femmes aux cheveux sombres et je suis justement une petite actrice brune ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...