Pour l’ex-présidente du parti travailliste, rejoindre la coalition serait « amoral »
Rechercher

Pour l’ex-présidente du parti travailliste, rejoindre la coalition serait « amoral »

Shelly Yachimovich a critiqué une possible arrivée de l'Union sioniste au sein de la coalition gouvernementale

Isaac Herzog avec Shelly Yachimovich, alors présidente du Parti travailliste, en février 2012. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Isaac Herzog avec Shelly Yachimovich, alors présidente du Parti travailliste, en février 2012. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

L’ancienne présidente du Parti travailliste Shelly Yachimovich a violemment critiqué les négociations de coalition qui seraient en cours entre le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le chef de l’Union sioniste Isaac Herzog.

Le Parti travailliste est l’un des deux courants qui composent l’Union sioniste, avec le parti Hatnua de Tzipi Livni.

« Quand quelque chose de plus substantiel arrivera… et que ce mouvement irraisonnable, amoral et opportuniste pour intégrer un gouvernement de droite prendra forme, alors je dirai ce que j’ai à dire », a déclaré Yachimovich à la radio de l’armée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...