Pour Yariv Levin, le gouvernement naissant se fonde sur une « haine abyssale »
Rechercher

Pour Yariv Levin, le gouvernement naissant se fonde sur une « haine abyssale »

Le président de la Knesset et membre du Likud a ajouté que de son côté, le Likud devait "maintenir l'unité et défendre Netanyahu dans ce combat"

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

Le Président de la Knesset, Yariv Levin, annule le vote demandant une enquête sur l'affaire des sous-marins, le 21 octobre 2020. (Shmulik Grossman/Knesset)
Le Président de la Knesset, Yariv Levin, annule le vote demandant une enquête sur l'affaire des sous-marins, le 21 octobre 2020. (Shmulik Grossman/Knesset)

Le président de la Knesset, Yariv Levin, a déclaré lundi lors de l’ouverture de la réunion de faction du Likud qu’un gouvernement « fondé sur une haine abyssale est sur le point d’être formé – une haine dirigée non seulement vers le Premier ministre mais vers toutes les valeurs que nous défendons. C’est un gouvernement qui sera impuissant vis-à-vis de l’Iran et qui stoppera les implantations en Judée-Samarie ».

Il a ajouté que le gouvernement sera « le gouvernement de rêve pour le système judiciaire, qui continuera à prendre le pouvoir, avec toujours plus de force, à la Knesset et dans le gouvernement ».

Commentant les incitations croissantes à la haine contre les membres de la Knesset issus du bloc de partis qui doivent former le nouveau gouvernement, Levin a déploré un certain deux poids, deux mesures face aux critiques émanant de la droite.

Il a déclaré que les critiques entendues dans la journée dénonçant les méthodes utilisées par les activistes pro-Netanyahu avaient été notablement absentes, selon lui, dans le cas des « incitations sans fin » à l’encontre du Premier ministre.

« Je les ai condamnées dans le passé et je condamne aujourd’hui avec la même fermeté toutes les incitations à la violence », a-t-il continué.

« Mais il est également de notre responsabilité d’agir conformément au mandat qui nous a été confié par le public, de faire ce qui est bon et au bénéfice de l’État même si cela implique un certain malaise », a-t-il poursuivi, évoquant les efforts livrés par le Likud pour torpiller le nouveau gouvernement.

« Nous continuerons à combattre à vos côtés en faveur d’un gouvernement de droite, en rejetant tout gouvernement de gauche », a-t-il dit, s’adressant à Netanyahu. « Nous, au Likud, devons maintenir l’unité et défendre Netanyahu dans ce combat ».

Levin a aussi critiqué la coalition naissante pour avoir « échoué » à publier les accords de coalition, déclarant qu’elle avait peur de « révéler tout ce qui a été abandonné dans le cadre de ces mauvais accords ».

La nouvelle coalition n’est dans l’obligation de publier les accords que 24 heures avant la cérémonie de prestation de serment du nouveau gouvernement – dont Levin, à la tête de la Knesset, n’a pas encore annoncé la date.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...