Poutine salue le « courage » et le « sens de la patrie » de Shimon Peres
Rechercher

Poutine salue le « courage » et le « sens de la patrie » de Shimon Peres

"Pour notre pays, il restera dans les mémoires comme un soutien constant au développement des relations amicales russo-israéliennes," a écrit le président russe

Vladimir Poutine et Shimon Peres (Crédit : GPO)
Vladimir Poutine et Shimon Peres (Crédit : GPO)

Le président russe Vladimir Poutine a salué mardi la mémoire de Shimon Peres, l’ancien président israélien et prix Nobel de la paix mort dans la nuit de mardi à mercredi, rendant hommage à son « courage » et à son « sens de la patrie ».

« J’ai à de nombreuses reprises eu la chance de m’entretenir avec cet homme merveilleux. A chaque fois, j’ai admiré son courage, son sens de la patrie, sa sagesse et sa vision à long terme », a déclaré M. Poutine, cité dans un communiqué du Kremlin.

Le président russe a salué « la contribution personnelle de Shimon Peres dans les efforts pour arriver à un règlement pacifique au Proche Orient, qui a été appréciée à sa juste valeur par la communauté internationale ».

« Pour notre pays, il restera dans les mémoires comme un soutien constant au développement des relations amicales russo-israéliennes, qui a fait beaucoup pour renforcer une coopération mutuellement bénéfique », a ajouté M. Poutine.

Shimon Peres, 93 ans, a été victime le 13 septembre d’un accident vasculaire cérébral (AVC) majeur accompagné d’une hémorragie interne. Il avait alors été placé sous respirateur et sédatifs en soins intensifs à l’hôpital Tel-Hashomer de Ramat Gan, proche de Tel-Aviv, où il est décédé dans la nuit.

Avec M. Peres disparaît une figure historique, dernier survivant de la génération des pères fondateurs de l’Etat d’Israël et l’un des principaux artisans des accords d’Oslo qui ont jeté les bases d’une autonomie palestinienne dans les années 1990 et lui ont valu le Nobel de la paix.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...