Rechercher

Premier accostage d’un navire de guerre turc en Israël depuis une dizaine d’années

Le TCG Kemalreis, accompagné d’un destroyer US dans le cadre d’une mission de l’OTAN, est arrivé à Haïfa, dans la foulée du rétablissement des relations entre Jérusalem et Ankara

Le TCG Kemalreis, frégate de classe Barbaros de la marine turque, accoste à Haïfa le 3 septembre 2022. (Capture d’écran : Twitter)
Le TCG Kemalreis, frégate de classe Barbaros de la marine turque, accoste à Haïfa le 3 septembre 2022. (Capture d’écran : Twitter)

Un navire de guerre turc a jeté l’ancre, samedi, dans un port israélien pour la première fois depuis plus de dix ans, nouveau gage du rétablissement des relations diplomatiques entre Jérusalem et Ankara.

Le TCG Kemalreis, frégate de classe Barbaros, a accosté à Haïfa avec l’USS Forrest Sherman, destroyer de missiles guidés américain, dans le cadre d’un exercice de l’OTAN. Une vidéo donne à voir le TCG Kemalreis escorté à l’intérieur du port.

Les navires devraient demeurer en Israël quelques jours.

« Ceci fait partie de la coopération d’Israël avec l’OTAN », a déclaré l’armée israélienne dans un communiqué.

Aucun exercice n’est prévu entre Tsahal et le navire turc, considéré comme l’un des navires les plus modernes de la marine turque.

Le TCG Kemalreis est le premier navire de guerre turc à accoster en Israël depuis 2010, selon les médias israéliens.

Les marins turcs, dépourvus de passeport, ne peuvent pas quitter le navire. Un responsable a déclaré au site d’information Walla qu' »ils n’avaient aucun intérêt à débarquer en ce moment ».

Les marins américains sont, eux, exemptés de l’obligation de passeport, a ajouté le responsable.

L’arrivée du navire est un nouveau témoignage du rétablissement des relations diplomatiques entre Israël et la Turquie, le mois dernier, après une année de réchauffement progressif.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...