Première édition du Festival Lettres d’Israël à Paris
Rechercher

Première édition du Festival Lettres d’Israël à Paris

Du 6 au 29 septembre, des rencontres littéraires sont organisées dans la capitale française en compagnie de grands écrivains israéliens

Festival Lettres d’Israël édition 2016 (Crédit Facebook/Lettres d'Israël)
Festival Lettres d’Israël édition 2016 (Crédit Facebook/Lettres d'Israël)

Le Festival Lettres d’Israël a actuellement lieu à Paris depuis le 6 septembre et se déroulera jusqu’au 29 septembre prochain, annoncé le site du Magazine Littéraire.

Pour cette première édition, de nombreux écrivains israéliens majeurs ont et feront le déplacement dont notamment Amos Oz, qui a présenté son nouveau roman Judas au Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme en soirée d’ouverture du festival.

Meir Shalev, Eshkol Nevo, Orly Castel-Bloom, Ronny Someck, Ayelet Gundar-Goshen présenteront leurs ouvrages lors de rencontres organisées tout au long du mois de septembre.

En plus de ces rencontres littéraires, différentes animations culturelles comme des concerts, des projections, dont le documentaire « Aharon Appelfeld, le Kaddish des Orphelins », ou des représentations théâtrales auront lieu à l’occasion de ce Festival.

Elinor Agam est attachée culturelle à l’ambassade d’Israël en France et la créatrice de ce Festival. Elle considère que cet événement répond à une demande afin de permettre au public français de rencontrer les différents auteurs israéliens, véritables ambassadeurs de la culture israélienne à l’étranger. Cette initiative a rencontré de nombreux soutiens dans le milieu littéraire français notamment du directeur de la Maison de la poésie.

« Au lieu de faire des rencontres toute l’année, on a choisi, avec l’équipe du service culturel de l’ambassade d’Israël, de faire un festival sur tout un mois », explique-t-elle sur le site du Magazine Littéraire.

La littérature israélienne intéresse beaucoup aujourd’hui car elle est le reflet de la complexité de l’Etat hébreu. En faisant référence au travail des écrivains israéliens, Elinor Agam indique qu’ils « écrivent sur un pays très complexe, soulèvent des questions, et y répondent en fiction, par de belles histoires. »

La prochaine rencontre littéraire a lieu aujourd’hui au Centre national du Livre en compagnie de l’écrivain Ayelet Gundar-Goshen, qui présentera son roman Une Nuit, Markovitch.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...