Première qualification d’Israël aux JO dans l’épreuve de saut d’obstacles
Rechercher

Première qualification d’Israël aux JO dans l’épreuve de saut d’obstacles

L'équipe de saut d'obstacles composée de quatre cavaliers a battu de peu la Pologne et la Russie, remportant l'épreuve de qualification de Moscou

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Capture d'écran d'une vidéo montrant l'équipe d'Israël, qui a gagné sa qualification à l'épreuve de CSO  des Jeux olympiques de Tokyo au parc Maxima, à Moscou, le 30 juin 2019 (Capture d'écran : YouTube)
Capture d'écran d'une vidéo montrant l'équipe d'Israël, qui a gagné sa qualification à l'épreuve de CSO des Jeux olympiques de Tokyo au parc Maxima, à Moscou, le 30 juin 2019 (Capture d'écran : YouTube)

Les cavaliers de CSO israéliens ont inauguré une nouvelle page de l’histoire de l’Etat juif, dimanche, en se qualifiant pour les Jeux olympiques de Tokyo. C’est la première fois qu’Israël sera représenté aux JO dans des épreuves de saut d’obstacles.

Ce sont quatre Israéliens qui sont montés sur la première marche du podium lors de ce concours qualificatif aux Jeux olympiques, dimanche, malgré les pluies torrentielles qui se sont abattues sur le terrain.

L’équipe d’Israël, composée de Daniel Bluman, 29 ans, d’Ashlee Bond, 34 ans, d’Elad Yaniv, 41 ans et de Danielle (Goldstein) Waldman, 34 ans, a battu les cavaliers polonais et obtenu son billet pour les Jeux olympiques de Tokyo, l’année prochaine.

« C’est un rêve qui se réalise pour moi », a dit Daniel Bluman sur la Treizième chaîne. « Les mots me manquent pour décrire ma fierté face à ce que nous sommes parvenus à accomplir aujourd’hui ».

Cet événement était la seconde épreuve des qualifications pour les pays du groupe C.

La première avait eu lieu à Budapest dans la journée de vendredi, a fait savoir le site internet World of Show Jumping. Le groupe d’Israël incluait l’Ouzbékistan, la Pologne, la Russie, l’Azerbaïdjan et le Kirghizistan.

Le cavalier de saut d’obstacle israélien Ashlee Bond avec Chela LA pendant les qualificatifs aux Jeux olympiques organisés au Maxima Park de Moscou, le 30 juin 2019 (Capture d’écran : YouTube)

Les oxers – les obstacles trois et six – ont causé des problèmes à un grand nombre de concurrents, et seuls six cavaliers sont parvenus à terminer le tour dans les 78 secondes.

L’équipe israélienne et ses montures – Ladriano Z, Chela LS, Alvaro du Gue, et Lizziemary – ont terminé avec 16 points, à un point seulement des 17 de la Pologne.

Pour Danielle Waldman, ce succès est le deuxième grand événement en seulement un mois : elle s’est mariée il y a quatre semaines.

Danielle Goldstein en concours pour Israël (Crédit : Autorisation Danielle Goldstein)

Ce n’est pas la première fois que certains des membres de l’équipe se présentent aux Jeux olympiques, mais la présence d’une équipe de cavaliers de saut d’obstacles israélienne aux JO est sans précédent.

Danil Bluman, né en Colombie, avait porté les couleurs colombiennes aux Olympiades de 2012 et 2016, tandis que l’entraîneur de l’équipe, Jeroen Dubbeldam, né aux Pays-Bas, avait été médaillé d’or à Sydney en l’an 2000.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...