Première réunion du comité de surveillance de la FIFA Israël-Palestine
Rechercher

Première réunion du comité de surveillance de la FIFA Israël-Palestine

Ce comité a eu lieu mercredi au siège de la FIFA à Zurich

La président de la FIFA, Joseph Blatter (à droite) libère une colombe tandis que le président de l'Association de football palestinien, Jibril Rajoub (au centre) applaudit lors de sa visite au village de Dura al-Qaraa, près de la ville cisjordanienne de Ramallah, le 20 mai 2015. (Crédit : AFP / ABBAS MOMANI)
La président de la FIFA, Joseph Blatter (à droite) libère une colombe tandis que le président de l'Association de football palestinien, Jibril Rajoub (au centre) applaudit lors de sa visite au village de Dura al-Qaraa, près de la ville cisjordanienne de Ramallah, le 20 mai 2015. (Crédit : AFP / ABBAS MOMANI)

Le comité de surveillance de la FIFA Israël-Palestine s’est réuni le 26 août 2015 à Zurich rapporte le site FIFA.com.

Ce comité était composé du représentant de la Fédération Palestinienne, Jibril Al Rajoub, et du représentant de la Fédération Israélienne, Ofer Eini.

Cette première séance du comité de surveillance a eu lieu en présence du président de la FIFA, Joseph S.Blatter.

Le comité Israël-Palestine est présidé par le Sud-Africain Tokyo Sexwale. Il a ainsi déclaré : « Je suis humble car ce n’est pas une tâche facile, mais cette réunion est un premier pas important vers la consolidation d’un échange régulier entre les fédérations palestinienne et israélienne de football ».

Selon ses termes, il rapporte que les deux fédérations ont la volonté de promouvoir le dialogue entre les peuples grâce au football.

Cette première réunion a été l’occasion de mettre en place la composition de ce comité : Tokyo Sexwale, Rotem Kamer, Efraïm Barak, Susan Shalabi Molano et Gonzalo Boye.

Jibril Al Rajoub s’est déclaré très heureux de « pouvoir initier un processus qui mènera à des solutions » et Ofer Eini se dit persuadé de pouvoir établir une coopération entre les deux fédérations.

Cette réunion à lieu trois mois après la controverse au cours de laquelle Jibril Al Rajoub avait lancé ses efforts pour faire suspendre Israël de la FIFA.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...