Première visite d’un ministre turc en Israël depuis 2010
Rechercher

Première visite d’un ministre turc en Israël depuis 2010

Cette visite intervient dans le contexte de l'adoption de la loi de Régulation, et Nabi Avci a critiqué cette démarche

Poignée de main entre le ministre de la Culture turc Nabi Avci et le ministre du Tourisme israélien Yariv Levin, lors d'une conférence à Tel Aviv le 7 février 2017. (Crédit : AFP PHOTO/Gil Cohen Magen)
Poignée de main entre le ministre de la Culture turc Nabi Avci et le ministre du Tourisme israélien Yariv Levin, lors d'une conférence à Tel Aviv le 7 février 2017. (Crédit : AFP PHOTO/Gil Cohen Magen)

Le ministre turc du Tourisme était mardi en visite en Israël, le premier membre du gouvernement turc à se rendre dans ce pays depuis 2010 en dépit de différends sur la question des implantations.

Nabi Avci a rencontré son homologue israélien Yariv Levin à Tel-Aviv sur fond de vives critiques d’Ankara contre une loi permettant à l’Etat israélien de s’approprier des terres palestiniennes en Cisjordanie.

« Je pense que la relation bilatérale entre Israël et la Turquie est un élément crucial à la stabilité dans la région et un élément essentiel pour stimuler la croissance économique », a déclaré M. Levin lors d’une conférence de presse conjointe avec M. Avci.

M. Avci a indiqué pour sa part qu’il était du devoir de son pays « d’accueillir de la meilleure façon possible des touristes israéliens ».

La Turquie est l’une des destinations phare pour les Israéliens qui sont des dizaines de milliers à s’y rendre chaque année.

La visite est intervenue au moment où la Turquie, un allié du Hamas, a condamné la nouvelle loi israélienne qui autorise le gouvernement à s’approprier, contre compensation, des terrains privés palestiniens sur lesquels des Israéliens ont construit sans autorisation en Cisjordanie.

« Nous condamnons fermement l’adoption par le Parlement israélien d’une loi qui donne son blanc-seing à plusieurs implantations », a indiqué le ministère turc des Affaires étrangères dans un communiqué.

« La politique qu’Israël s’obstine à mener (…) est inacceptable », a ajouté le ministère.

La visite de M. Avci est la première d’un ministre turc en Israël depuis 2010, avec l’épisode du Mavi Marmara.

S’en était suivie une crise diplomatique qui avait pris fin en juin 2016 à la suite de longues négociations.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...