Premières nominations de Kochavi, nouveau chef d’Etat-major
Rechercher

Premières nominations de Kochavi, nouveau chef d’Etat-major

Ce sont ses toutes premières décisions en termes de ressources humaines depuis qu'il est devenu chef de l'armée, le mois dernier

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le nouveau chef d'Etat-major Aviv Kochavi, à droite, serre la main au Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'une cérémonie de passation de pouvoir au siège du ministère de la Défense à Tel Aviv (Crédit : JACK GUEZ / AFP)
Le nouveau chef d'Etat-major Aviv Kochavi, à droite, serre la main au Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'une cérémonie de passation de pouvoir au siège du ministère de la Défense à Tel Aviv (Crédit : JACK GUEZ / AFP)

Le chef de l’armée israélienne Aviv Kochavi a nommé dimanche à la tête des forces terrestres de l’armée israélienne – actuellement au centre de l’attention, leur niveau de préparation à la guerre étant mis en doute – le général de division Yoel Strick.

Kochavi a distribué trois autres postes de haut-niveau au sein de Tsahal. Ce sont ses toutes premières décisions en termes de ressources humaines depuis qu’il est devenu chef de l’armée, le mois dernier.

En remplacement de Strick, Kochavi a désigné une étoile montante, le général de division Amir Baram, à la tête du Commandement du nord, qui défend les frontières libanaise et syrienne.

Le général de brigade Yehuda Fuchs, actuel commandant de la division de Gaza, a été promu général de division et envoyé aux Etats-Unis où il deviendra le nouvel attaché militaire à Washington à la place du général de division Mickey Edelstein.

Le général de brigade Itai Virov, ancien chef d’Etat-major des forces terrestres, sera également promu au grade de général de division et il remplacera Baram à la tête des écoles militaires.

Ces nominations ont été approuvées par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui est également ministre de la Défense. Les officiers doivent prendre leurs fonctions dans les prochains mois, a fait savoir l’armée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...