Primaires US : Tom Steyer rappelle que son père était procureur à Nuremberg
Rechercher

Primaires US : Tom Steyer rappelle que son père était procureur à Nuremberg

Ce démocrate, devenu milliardaire grâce aux fonds spéculatifs, qui avait réclamé l'impeachment de Trump, a ouvert sa campagne en fustigeant un "système truqué"

Tom Steyer s'exprime à la conférence du Centre pour le progrès américain à Washington, le 22 mai 2019 (Crédit : Michael Brochstein/SOPA Images/ LightRocket via Getty Images/via JTA)
Tom Steyer s'exprime à la conférence du Centre pour le progrès américain à Washington, le 22 mai 2019 (Crédit : Michael Brochstein/SOPA Images/ LightRocket via Getty Images/via JTA)

WASHINGTON (JTA) — Tom Steyer, un milliardaire de gauche qui avait fustigé dans le passé ce qu’il avait qualifié d’attaques antisémites par les républicains à son encontre, va se présenter aux élections présidentielles américaines.

Tom Steyer, figure de proue des appels à l’impeachment de Donald Trump, a annoncé mardi qu’il serait le 25e candidat dans la course à la nomination démocrate pour les présidentielles (un 26e, le représentant Eric Swalwell de Californie, s’est retiré cette semaine).

Dans une vidéo de quatre minutes publiée sur les réseaux sociaux, ce milliardaire qui a fait fortune dans les fonds spéculatifs souligne ce qui, selon lui, est une tendance des deux partis à tenir davantage compte des grandes entreprises que des électeurs.

« Ce que pensent les gens, c’est que le système les a abandonnés », dit-il dans la vidéo, saluant l’engagement militaire des générations antérieures, citant alors son père juif qui se trouvait dans l’US Navy lors de la Seconde Guerre mondiale et avait été procureur dans les procès de Nuremberg.

« Mon père était diplômé de l’école de droit de Yale et, à l’âge de 21 ans, il est devenu avocat avant de rejoindre l’US Navy à cause de Pearl Harbor. Puis, à la fin de la guerre, il a été envoyé pour être l’assistant du procureur général de Nuremberg, », explique-t-il en évoquant Roy Henry Steyer.

« Je pense que mon père a tenu à servir dans l’armée ou à être à Nuremberg, parce qu’il avait le sentiment que quand on a un devoir, il faut l’accomplir », ajoute-t-il.

Tom Steyer, dont la mère est épiscopalienne et qui est dorénavant lui-même membre de cette église, s’était identifié comme juif dans le passé et un rabbin avait participé à l’office organisé pour son mariage.

Dans la vidéo, il dénonce un « système truqué » et la doctrine juridique de corporate personhood (personnification des entreprises).

Il qualifie d’antisémites les attaques républicaines à son encontre et à celle d’autres milliardaires juifs de gauche ayant soutenu les démocrates, évoquant notamment un tweet écrit par le représentant républicain de Californie et chef de la minorité à la Chambre, Kevin McCarthy. Ce dernier avait clamé sur le réseau social que « nous ne pouvons pas permettre à [George] Soros, Steyer, et à [Michael] Bloomberg d’ACHETER cette élection ! Sortez de chez vous et votez républicain le 6 novembre. »

« S’il s’agit d’interpréter ce qu’il a dit, il me semble bien que c’est un message purement antisémite », avait alors commenté Tom Steyer sur CNN.

Kevin McCarthy avait fini par supprimer sa publication.

Un autre républicain, le représentant Jim Jordan de l’Ohio, avait remplacé la première lettre du nom de famille de Tom Steyer par le symbole du dollar.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...