Israël en guerre - Jour 150

Rechercher

Problème à la centrale électrique de Haïfa : Brèves coupures d’électricité en Israël

La Compagnie israélienne d'électricité a réglé le problème - de son aveu, un problème technique et non une cyber attaque - et l'alimentation a été rétablie après quelques minutes

Archive : Centrale électrique dans la baie de Haïfa (Photo : Shay Levy/Flash 90)
Archive : Centrale électrique dans la baie de Haïfa (Photo : Shay Levy/Flash 90)

Une soudaine panne de courant a engendré des coupures d’électricité en plusieurs endroits du pays, jeudi.

La Compagnie israélienne d’électricité a rapidement fait savoir qu’elle avait identifié le problème technique, au sein de sa centrale électrique de Haïfa, et qu’il ne s’agissait pas d’une cyber attaque, comme le prétendait un collectif de pirates informatiques.

Des pannes ont été signalées dans certaines zones de Tel Aviv, Bnei Brak, Lod, Rehovot, Tibériade, en Basse Galilée et ailleurs.

La Douzième chaine a indiqué que l’électricité avait également été coupée à la Knesset et dans des ministères, avant de passer sur des générateurs de secours.

À Tel Aviv, la police a déclaré que des feux de circulation défectueux, à l’intersection des routes Begin et Harekevet, avaient semé le chaos dans le centre-ville. Les conducteurs ont alors été invités à emprunter d’autres itinéraires.

Après quelques minutes, le courant est revenu en plusieurs endroits et la Compagnie israélienne d’électricité a déclaré que le service serait rapidement rétabli dans tout le pays.

Elle a expliqué que la panne avait activé le système de délestage automatique, ce qui avait entraîné une baisse de puissance dans certaines zones.

Dans un communiqué, elle a ajouté que le meilleur moyen d’éviter de telles pannes à l’avenir serait de promouvoir les énergies renouvelables.

Elle a insisté sur le fait que ses problèmes n’avaient pas été occasionnés par le piratage de ses systèmes.

Le collectif de hackers connu sous le nom de « Anonymous Sudan », qui prétend avoir mené une série d’attaques récentes sur des sites Internet israéliens, a saisi l’occasion pour revendiquer cette panne électrique.

Selon les médias israéliens, le collectif aurait écrit sur sa chaîne Telegram : « Alors, la nuit est belle, Israël ? »

« Pourquoi n’avez-vous pas d’électricité ? Avez-vous apprécié cette attaque ? En souhaitez-vous une sur Internet et les réseaux de communication ? Cette attaque contre le réseau électrique était une simple mise en jambes. Bientôt, nous ferons plus. »

Le collectif avait revendiqué, mercredi, le piratage de plusieurs médias israéliens, de sites officiels et de pages Internet politiques au moment-même où Israël célébrait Yom HaAtsmaout.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.