Israël en guerre - Jour 148

Rechercher

Programme balistique iranien : Washington sanctionne des sociétés chinoises

Le Trésor américain a affirmé que des entreprises ont envoyé du matériel pouvant être utilisé à des fins militaires

Le lancement d'un missile balistique Khorramshahr de 4e génération, dans un lieu non divulgué en Iran, le 25 mai 2023. (Crédit : AFP via Ministère iranien de la Défense)
Le lancement d'un missile balistique Khorramshahr de 4e génération, dans un lieu non divulgué en Iran, le 25 mai 2023. (Crédit : AFP via Ministère iranien de la Défense)

Les États-Unis ont annoncé mardi des sanctions contre plusieurs sociétés de Chine et de Hong Kong, accusées de soutenir le programme iranien de missiles balistiques.

Le Trésor américain a affirmé que les sociétés chinoises ont envoyé des centrifugeuses, des métaux non ferreux pouvant être utilisés à des fins militaires et du matériel électronique à des branches du gouvernement et des sociétés privées d’Iran impliquées dans la fabrication des missiles et déjà sous le coup de sanctions.

Washington s’inquiète que Téhéran n’envisage de développer des armes nucléaires qui pourraient être placées sur des missiles balistiques et menacer Israël et d’autres pays.

Les sociétés mentionnées incluent Beijing Shiny Nights Technology Development, Qingdao Zhongrongtong Trade Development, Hong Kong Ke.Do International Trade Co, Lingoe Process Engineering Limited et Zhejiang Qingji Ind. Co.

Le Trésor vise aussi l’attaché militaire iranien à Pékin Davoud Damghani, l’accusant d’avoir coordonné l’achat de matériel chinois pour l’industrie de défense iranienne.

Les sanctions interdisent aux sociétés et aux ressortissants américains, ainsi qu’aux compagnies internationales ayant des succursales aux États-Unis, de faire des affaires avec les noms placés sur la liste noire.

Ces mesures « renforcent notre engagement à répondre aux activités qui compromettent la stabilité régionale et menacent la sécurité de nos principaux partenaires et alliés », a déclaré le sous-secrétaire au Trésor Brian Nelson.

« Les États-Unis continueront de cibler les réseaux d’approvisionnement transnationaux illicites qui soutiennent secrètement la production de missiles balistiques et d’autres programmes militaires de l’Iran », a-t-il ajouté dans un communiqué.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.