Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

Propos antisémites de jeunes dans le métro à Paris : une enquête ouverte

Une vidéo circulant depuis mardi soir sur les réseaux sociaux montre un groupe de jeunes de dos entonner des propos antisémites dans une rame du métro parisien

Illustration de la station de métro des Buttes Chaumont  (Crédit : Clicsouris/Wikimedia Commons/CC BY SA 3.0)
Illustration de la station de métro des Buttes Chaumont (Crédit : Clicsouris/Wikimedia Commons/CC BY SA 3.0)

Une enquête a été ouverte mercredi pour notamment « apologie du terrorisme » par le parquet de Paris, saisi par le préfet de police de Paris Laurent Nuñez pour « des propos choquants, inadmissibles, indignes » proférés dans le métro parisien.

Une vidéo circulant depuis mardi soir sur les réseaux sociaux montre un groupe de jeunes de dos chantant des propos antisémites dans une rame du métro parisien. Selon le commentaire de la vidéo, la scène se serait déroulée sur la ligne 3.

« Nous ne laisserons rien passer. Tous les moyens d’investigation sont mis en œuvre pour retrouver rapidement les auteurs », a ajouté la préfecture de police de Paris dans son message sur X (anciennement Twitter).

Interrogé par l’AFP, le parquet de Paris a annoncé avoir « aussitôt ouvert une enquête pour identifier et poursuivre les auteurs de propos réprimés par la loi, et susceptibles de revêtir différentes qualifications selon leur teneur ». L’enquête est confiée au service régional des transports, a précisé le parquet.

Cette enquête est ouverte pour « apologie du terrorisme », « injure publique à raison de l’appartenance ou de la non-appartenance, réelle ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée » et « provocation publique à la haine, la violence ou la discrimination raciale ».

Depuis le 7 octobre, début de la guerre entre Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas, « 857 actes antisémites » ont été recensés en France et « 425 » personnes ont été interpellées, a indiqué mardi le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, quelques heures après la découverte d’étoiles de David, symbole de la religion juive et de l’Etat d’Israël, taguées en bleu sur plusieurs bâtiments à Paris. Autrement dit l’équivalent de l’ensemble des actes antisémites d’un an en l’espace de trois semaines.

Près de 6 000 signalements ont par ailleurs été effectués sur la plateforme Pharos.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.