Protection rapprochée pour la future ministre de la Justice
Rechercher

Protection rapprochée pour la future ministre de la Justice

"Nous avons été choqués de voir des menaces et des photo-montages d'Ayelet Shaked en uniforme nazi sur la toile", a déclaré Yuli Edelstein

Ayelet Shaked (Crédit : Gidon Markowicz/Flash90)
Ayelet Shaked (Crédit : Gidon Markowicz/Flash90)

Le président du Parlement israélien Yuli Edelstein a annoncé lundi que la députée Ayelet Shaked, future ministre de la Justice, allait recevoir une protection rapprochée à la suite de menaces proférées contre elle sur les réseaux sociaux.

« Nous avons été choqués de voir des menaces et des photo-montages d’Ayelet Shaked en uniforme nazi sur la toile », a déclaré M. Edelstein, sur les ondes de la radio militaire.

La garde de la Knesset, responsable de la sécurité des députés, a donc décidé d’attribuer un garde du corps à la députée membre du parti nationaliste religieux HaBayit HaYehudi.

« Nous ne laisserons personne menacer des parlementaires, et nous ferons ce qu’il faut pour qu’ils puissent remplir leur mission », a ajouté M. Edelstein.

Depuis l’annonce de sa nomination au ministère de la Justice, Shaked a essuyé des critiques très vives émanant notamment des rangs de l’opposition.

Le député travailliste Nahman Shay avait comparé sa nomination au fait de « nommer un pyromane comme chef des pompiers ».

Le photo-montage montrant la députée en uniforme nazi avait été publié sur sa page Facebook personnelle.

Ayelet Shaked, 39 ans, est l’une des figures du parti nationaliste religieux HaBayit HaYehudi, bien qu’elle affirme ne pas être religieuse.

Sur la page Facebook du chef du parti HaBayit HaYehudi, Naftali Bennett, on pouvait lire lundi « Nous sommes tous Ayelet Shaked ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...