Publication mardi d’un rapport sensible sur la guerre de Gaza
Rechercher

Publication mardi d’un rapport sensible sur la guerre de Gaza

Le document portera sur "la manière dont les décisions ont été prises au sein du cabinet (de sécurité) avant et au début du lancement de l’opération ‘Bordure protectrice’ "

Israël connaîtra mardi le contenu d’un rapport présumé très critique contre le Premier ministre Benjamin Netanyahu et l’état-major sur la conduite de la guerre de Gaza en 2014, a-t-on appris vendredi de source officielle.

Le contrôleur de l’Etat Yossef Shapira, haut responsable chargé d’inspecter les politiques du gouvernement, rendra public ce jour-là ce rapport très attendu, a indiqué à l’AFP un porte-parole du contrôleur.

Le document portera sur « la manière dont les décisions ont été prises au sein du cabinet (de sécurité) avant et au début du lancement de l’opération ‘Bordure protectrice' », nom des opérations israéliennes de juillet-août 2014 contre les groupes terroristes palestiniens du Hamas et du Jihad islamique dans la bande de Gaza, a-t-il dit.

Le cabinet de sécurité est un conseil des ministres restreint dirigé par le Premier ministre et chargé des questions les plus sensibles.

Le rapport examine aussi « la manière dont a été traitée la menace représentée par les tunnels » construits dans la bande de Gaza par le Hamas et ses alliés pour porter le danger sur le sol israélien, a précisé le porte-parole.

Les tunnels d’attaques passant sous la barrière qui ferme hermétiquement les frontières israéliennes avec la bande de Gaza avaient été pendant la guerre l’une des armes les plus efficaces des terroristes palestiniens.

La publication de cet audit est anticipée depuis des mois et devrait faire des vagues. Selon les médias, il a déjà été transmis il y a plusieurs semaines à des ministres et hauts responsables.

Il reprocherait à M. Netanyahu, au ministre de la Défense de l’époque Moshe Yaalon et au chef d’état-major Benny Gantz, pourtant alertés par les services de renseignement, d’avoir insuffisamment préparé le pays à la menace des tunnels et de n’avoir que tardivement et partiellement informé les membres du cabinet de sécurité, selon des fuites dans la presse.

Faire cesser les tirs de roquettes de la bande de Gaza sur Israël et détruire les tunnels ont été les deux grands objectifs proclamés de « Bordure protectrice », troisième guerre dans la bande de Gaza en six ans.

L’armée affirme avoir détruit plus de 30 tunnels en 2014. Le Hamas continue à en creuser.

Une source proche du Premier ministre avait par avance en novembre rejeté les reproches contre M. Netanyahu. La menace avait été « exposée avec tout le sérieux requis lors de 13 réunions différentes », disait cette source.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...