Quand Paul Rudd apprend l’antisémitisme que sa famille a affronté à Londres
Rechercher

Quand Paul Rudd apprend l’antisémitisme que sa famille a affronté à Londres

Avec l'aide d'un article de JTA paru en 1947, l'acteur découvre les difficultés subies par son grand-père après la Deuxième guerre mondiale lors des émeutes causées par les fascistes du Royaume-Uni

Paul Rudd (Capture d'écran :YouTube/JTA)
Paul Rudd (Capture d'écran :YouTube/JTA)

Paul Rudd, dans un prochain épisode de l’émission « Finding Your Roots » diffusée sur PBS, apprend l’antisémitisme qu’a subi en Angleterre son grand-père à la suite de la Seconde Guerre mondiale.

Mais comment apprend-il cette information ?

Grâce à un article rédigé par JTA (Jewish Telegraphic Agency) qui a été publiée en 1947.

« Les synagogues de Hempstead, Edgware, Catford et New West End ont reçu des menaces téléphoniques cette semaine avertissant que les structures pourraient exploser ou être incendiées », lit un Paul Rudd qui s’est laissé pousser la moustache.

Cette dépêche avait été publiée par le bulletin d’information de JTA le 12 janvier 1947.

Le grand-père de Rudd, David – après avoir servi cinq ans dans l’armée britannique durant la Seconde Guerre mondiale – était revenu à Londres. Au lieu d’y trouver la paix, il avait fait l’expérience des émeutes antisémites qui avaient éclaté sous l’impulsion des fascistes anglais de son quartier.

« L’un de ces nouveaux groupes fascistes — l’Union for British Freedom — a organisé cette semaine une réunion à Edgware durant laquelle Victor Burgess, détenu pendant la guerre en tant que ‘personne dangereuse’, a suggéré que quatre Juifs britanniques devaient être fouettés en public », continue la dépêche.

« Réfléchissez maintenant à votre grand-père », dit Henry Louis Gates Jr., l’animateur de l’émission, à Rudd. « Il avait servi pendant la Seconde guerre mondiale dans la lutte contre le fascisme et il retrouve le fascisme chez lui. Vous pouvez l’imaginer ? »

« Ca a dû être atroce, je veux dire », répond Rudd.

Dans cet épisode, qui sera diffusé mardi, Rudd apprend certains détails sur son grand-père, Davis Rudnitsky, qui avait transformé son nom en David Rudd parce qu’il pensait que cela améliorerait ses chances d’obtenir un emploi. L’acteur raconte que conformément à la tradition familiale, David avait trouvé un emploi après son changement de nom – dans une boucherie casher.

En grandissant, la future star du grand écran indique s’être détaché de la religion mais, qu’enfant, on l’appelait le « petit juif » à l’école. Sa famille a fréquemment déménagé pendant sa jeunesse – dans des lieux où il y avait peu de Juifs.

Rudd ajoute dans l’épisode qu’entendre parler de ses proches Juifs lui a donné le sentiment de « se rapprocher d’eux ainsi que de ma religion ».

Ce genre de conclusion n’est pas une nouveauté dans « Finding Your Roots », qui entame maintenant sa quatrième saison. Lors d’émissions précédentes, des célébrités juives comme Dustin Hoffman, Carole King, Larry David et Bernie Sanders ont appris de nombreux éléments de leur passé.

« Pour un grand nombre d’entre eux, apprendre quelles sont leurs racines les a rapprochés de leur religion », a expliqué dans un courriel à JTA Gates, historien à Harvard. « Un grand nombre d’entre eux m’ont dit qu’ils se ‘sentaient plus juifs’ après que leurs ancêtres leur aient été présentés ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...