Quatre villes marqueront les 75 ans écoulés depuis le pogrom de Bagdad
Rechercher

Quatre villes marqueront les 75 ans écoulés depuis le pogrom de Bagdad

Le massacre de 'Farhoud' en 1941 d'au moins 180 Juifs dans la capitale irakienne sera commémoré à Washington, New York, Londres et Jérusalem

Des Juifs déplacés irakiens, en 1951 (Crédit : Wikipedia)
Des Juifs déplacés irakiens, en 1951 (Crédit : Wikipedia)

WASHINGTON – L’auteur d’un ouvrage qui aurait précipité l’exode juif d’Irak sur le massacre de l’époque nazie à Bagdad commémore son 75e anniversaire en allumant des bougies dans quatre villes.

Edwin Black, qui a publié en 2010 « Le Farhoud », sur le massacre d’au moins 180 Juifs à Bagdad les 1er et 2 juin 1941, organisera l’allumage des bougies mardi, dans la matinée, sur la colline du Capitole et dans l’après-midi à la synagogue Edmond J. Safra à New York.

Jeudi, il y aura un éclairage aux chandelles à Londres, qui a une grande communauté juive irakienne, puis le 26 juin, à la Knesset, à Jérusalem.

Le pogrom, déclenché par l’effondrement d’un gouvernement pro-nazi populaire à Bagdad, est considéré comme un tournant pour les Juifs irakiens. Une série de décrets et d’attaques s’en est suivie, vidant le pays de son ancienne communauté juive avant le début des années 1970, à peine 100 Juifs restant en Irak.

Dans chaque ville, 27 bougies seront allumées pour les 27 siècles où la vie juive a prospéré dans ce qui est aujourd’hui l’Irak.

Parmi les groupes qui sponsorisent les événements, on trouve la Conférence des présidents des principales organisations juives américaines, Justice pour les Juifs des pays arabes, StandWithUs et l’Association américaine des avocats et juristes juifs.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...