Québec : Les premiers vaccins seront distribués à une maison de retraite juive
Rechercher

Québec : Les premiers vaccins seront distribués à une maison de retraite juive

Des dizaines de personnes étaient mortes du virus au centre gériatrique Maimonides Donald Berman à Montréal ; les premières injections pourraient commencer vendredi

Le centre gériatrique Maimonides Donald Berman de Montréal. (Capture d'écran/Global News)
Le centre gériatrique Maimonides Donald Berman de Montréal. (Capture d'écran/Global News)

MONTREAL (JTA) — Parmi les premiers Canadiens à recevoir le vaccin anti-COVID-19, les résidents et le personnel d’une maison de retraite juive où des dizaines de résidents ont succombé à la maladie.

Le Centre Hospitalier Gériatrique Maimonides pourrait lancer sa campagne de vaccination dès vendredi soir, selon des informations parues dans les médias canadiens.

Cette structure publique, qui se trouve dans le quartier juif de Côte St. Luc, a été désignée comme prioritaire en raison de son statut de « zone rouge et très sensible », a commenté auprès de la Gazette de Montréal Francine Dupuis, responsable de la santé de la ville.

Les membres des familles des résidents du centre ont reçu, jeudi, des courriels en français les informant de l’arrivée imminente des vaccins et réclamant leur consentement.

Joyce Shanks a confié au journal que son père, Harvey Stoliar, âgé de 81 ans, avait choisi de se faire vacciner.

« Je lui ai dit que d’ici six semaines, je voulais pouvoir lui dire ‘tu as réussi à traverser la pandémie, tous les miracles sont les bienvenus à Hanoukka’, » a dit Shanks, qui dirige un groupe réunissant les familles des résidents de la maison de retraite.

La structure recevra deux boîte de 975 doses chacune de vaccins Pfizer, selon la Gazette. Ce qui représente plus de 3 % des 30 000 doses initiales que devrait recevoir très rapidement le Canada.

Il y a moins de deux semaines, 20 résidents de Maimonides – un établissement qui dispose de 325 lits – avaient été transférés dans d’autres structures alors que la maison de retraite tentait d’endiguer une deuxième vague d’infection qui a tué huit résidents jusqu’à présent. Des dizaines de personnes âgées du centre étaient mortes, au printemps, au cours de la première vague.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...