Qu’écoutait-on pendant la guerre des Six Jours sur France-Culture ?
Rechercher

Qu’écoutait-on pendant la guerre des Six Jours sur France-Culture ?

La radio publique a eu la bonne idée de sortir de ses archives un numéro du Magazine diplomatique, avec Jean Lacouture, analysant la guerre israelo-arabe

Le 9 juin 1967, la radio publique France-Culture diffusait le Magazine diplomatique-problèmes internationaux consacré à la guerre israel-arabe (à partir de 7′), pas encore nommée Guerre des 6 jours puisqu’elle prendra fin le lendemain même de l’émission.

Quelles drôles d’impressions émergent à l’écoute de cette émission de radio ; comme si la technologie permettait, non pas seulement de se remémorer les épisodes passés de l’histoire, mais, écoutant ce qu’ils écoutaient, de revivre le quotidien des personnes les ayant traversés.

« Un magazine de l’actualité radiophonique dirigé par André Blanc ». Le ton est distingué la syntaxe légèrement ampoulée en phase avec l’époque. La voix off résume les faits :

« En moins de 3 jours les forces du général Dayan ont conquis leurs objectifs, dont le plus important avec le déblocage du détroit de Tiran est, de toute évidence le coup sévère porté à l’armée égyptienne, annonce la voix. Les spécialistes n’ont pas fini de s’étonner que, en quelques heures, dans la matinée de lundi, l’aviation israélienne ait pu neutraliser, de façon aussi complète, les aviations adverses. Et l’on peut se demander si, dès ce moment là, les jeux n’étaient pas faits ».

Au micro on retrouve les journalistes Jean Lacouture du Monde et Jean-Pierre Enkiri (décédé le 12 juillet dernier à Paris à l’âge de 93 ans). Doctes et pesés, leurs discours sont passionnants, et malgré les 50 ans qui séparent l’enregistrement de l’écoute, n’ont pas pris une ride.

Le lendemain de l’émission, l’armée syrienne se repliera sur Damas ; tandis que l’URSS et les Etats-Unis imposent un cessez-le-feu aux belligérants.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...