Qui sont les victimes israéliennes de l’attentat d’Istanbul ?
Rechercher

Qui sont les victimes israéliennes de l’attentat d’Istanbul ?

Les fils de Dimri se sont rendus à Istanbul pour être avec leur père blessé ; cinq Israéliens blessés sont déjà revenus en Israël, d'autres sont en chemin

Une photo des touristes israéliens à Istanbul avant que le groupe n'ait été frappé par un attentat suicide qui aurait été perpétré par l'Etat islamique, le 19 mars 2016. (Crédit : capture d'écran Dixième chaîne)
Une photo des touristes israéliens à Istanbul avant que le groupe n'ait été frappé par un attentat suicide qui aurait été perpétré par l'Etat islamique, le 19 mars 2016. (Crédit : capture d'écran Dixième chaîne)

Des responsables turcs et américains ont identifié les Israéliens tués dans l’attaque terroriste à Istanbul samedi.
Les victimes sont Yonathan Süher, 40 ans, Simha Dimri, 60 ans et Avraham Goldman, 69 ans, selon des responsables israéliens, américains et turcs.

Süher et Goldman ont été reconnus comme citoyens américains par le Département d’Etat américain.

Onze Israéliens ont été blessés dans l’attentat, qui a eu lieu à 11 heures samedi et a ciblé Istiklal Caddesi, une rue piétonne animée de deux kilomètres de long habituellement bondée de clients, touristes et musiciens de rue, mais qui était encore relativement calme lorsque le kamikaze a frappé.

La Turquie est sur le fil du rasoir après son sixième attentat majeur depuis le mois de juillet. Plus de 200 personnes ont été tuées dans la vague de terrorisme. Quatre des attaques, y compris celle de samedi, ont été imputées à l’Etat islamique tandis que des groupes kurdes ont été accusés de commettre les autres.

Cinq des 11 Israéliens qui ont été blessés dans l’attaque sont retournés en Israël par deux vols de nuit. Un vol prévu dimanche après-midi devrait ramener chez eux deux autres israéliens qui ont été grièvement blessés.

Des responsables des services médicaux turcs ont déclaré que parmi les Israéliens blessés, deux étaient dans un état critique, deux dans un état moyen et six étaient légèrement blessés.

Les familles des Dimri, Süher et Goldman auraient été transportées par avion à Istanbul samedi soir, où des officiels les ont reçus pour identifier les corps des membres de leur famille.

Dimri, une enseignante de maternelle à la retraite et grand-mère de la ville de Dimona au sud d’Israël, a laissé derrière elle son mari Avi, qui a été légèrement blessé dans l’attaque, ainsi que trois fils, une fille et plusieurs petits-enfants.

Les fils de Dimri, Nadav et Ben, ont également pris l’avion pour Istanbul samedi soir, rejoignant une délégation de Magen David Adom afin qu’ils puissent être aux côtés de leur père tandis qu’il est soigné dans un hôpital d’Istanbul.

Le maire de Dimona, Benny Biton, a déclaré samedi que les Dimri sont une famille connue et ont une longue histoire dans la ville.

« La ville sent la douleur et partage le deuil de la famille Dimri », a déclaré Biton dans un communiqué, affirmant que les Dimri étaient « bien connus en tant que généreux donateurs aux nécessiteux et aux institutions de la ville, y compris de façon anonyme. »

Yonathan Süher, un autre Israélien tué dans l’attaque, célébrait son 40e anniversaire à Istanbul avec sa femme, Inbal Marom-Süher, a indiqué sa famille dans un communiqué. Süher, qui habitait à Tel Aviv, a été survécu par deux enfants. Sa femme a été blessée dans l’attaque.

En tout, au moins quatre personnes ont été tuées et 36 blessées dans l’attaque. Une quatrième victime tuée dans l’attaque a été identifiée par les autorités turques comme étant un ressortissant iranien, Alireza Razmkhah.

Le ministre de la Santé turc Mehmet Muezzinoglu a déclaré que 12 blessés étaient des étrangers. Six étaient Israéliens, deux étaient irlandais et les quatre autres venaient d’Allemagne, d’Islande, d’Iran et de Dubaï, a indiqué son bureau.

Les victimes israéliennes faisaient partie d’un groupe de 14 membres de tourisme culinaire en Turquie.

Trois Israéliens blessés dans l’attaque, Pnina et Ron Greenfield et Anat Kama, ont atterri à l’aéroport de Ben Gourion dimanche matin et ont été emmenés au centre médical Sheba à Tel Hashomer. Deux autres ont atterri à Ben Gurion aux environs de 05h30.

Les services de secours de Magen David Adom, qui ont envoyé des équipes en Turquie pour aider à coordonner le retour des Israéliens blessés, ont déclaré que le retour des Israéliens grièvement blessés a été retardé afin de leur permettre de récupérer suffisamment pour être capables de voyager.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...