Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

Rabbins et militants arrêtés alors qu’ils voulaient apporter de la nourriture à Gaza

Les membres de l'action de protestation organisée par Rabbis for Human Rights ne s'attendaient pas à réussir, mais voulaient mettre en lumière les besoins des Palestiniens

Ayelet Waldman (au centre) lors d'une manifestation au point de passage d'Erez, à la frontière entre Israël et la bande de Gaza, le 26 avril 2024. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
Ayelet Waldman (au centre) lors d'une manifestation au point de passage d'Erez, à la frontière entre Israël et la bande de Gaza, le 26 avril 2024. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

JTA- La police israélienne a arrêté vendredi sept rabbins et activistes, dont Ayelet Waldman, une auteure juive américaine, alors qu’ils tentaient de passer dans la bande de Gaza avec une livraison symbolique de nourriture.

Waldman, née en Israël, participait à une action de protestation organisée par Rabbis for Human Rights, et faisait partie des cinq Américains. Deux d’entre eux ont été libérés avant Shabbat, selon les organisateurs, mais Waldman est toujours en garde à vue au poste de police d’Ashkelon, une ville proche de la frontière de Gaza.

Son mari Michael Chabon, également romancier de renom, s’est inquiété de son statut sur Instagram.

« Elle était là en compagnie d’un groupe de rabbins américains, #rabbis4ceasefire, pour montrer au monde, à la population de Gaza et à leurs concitoyens juifs en Israël et dans le monde entier ce que le judaïsme enseigne : la justice, l’amour, la paix, la miséricorde, la libération », a-t-il déclaré.

Dans une vidéo postée par Chabon, on voit Waldman portant un sac de riz alors qu’elle se dirige vers le point de passage d’Erez, à la frontière nord entre Gaza et Israël. Un policier lui barre la route et elle persiste à essayer de le contourner.

Les autres Américains arrêtés sont la rabbin Alissa Wise, fondatrice de Rabbis for Ceasefire, Alana Alpert, rabbin d’une congrégation de la région de Détroit, Ilana Sumka, militante de longue date et étudiante en rabbinat, et Kobi Snitz, mathématicien.

Des membres de Rabbis for Human Rights et des militants des droits de l’Homme transportant de l’aide humanitaire pour Gaza, lors d’une manifestation appelant à la fin de la guerre à Gaza, près du poste frontière d’Erez, le 26 avril 2024. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

Le Département d’État, la police israélienne et l’ambassade d’Israël à Washington n’ont pas répondu aux demandes de commentaires. Miriam Messinger, porte-parole de Rabbis for Ceasefire, a déclaré que les organisateurs avaient contacté l’ambassade des États-Unis au sujet des arrestations.

Andy Kahn, un rabbin de Brooklyn qui s’est joint à la manifestation, a déclaré à la Jewish Telegraphic Agency que les manifestants ne s’attendaient pas à pouvoir apporter de l’aide aux Palestiniens de Gaza, que les autorités sanitaires internationales considèrent comme étant au bord de la famine, plus de six mois après le début de la guerre déclenchée par l’assaut barbare du groupe terroriste palestinien du Hamas sur le sud d’Israël le 7 octobre, au cours duquel quelque 3 000 terroristes ont assassiné près de 1 200 personnes, pour la plupart des civils, et enlevé 253 otages emmenés de force dans la bande de Gaza.

Au lieu de cela, a-t-il dit, ils voulaient attirer l’attention sur le sort des Palestiniens déplacés par la guerre, à l’occasion de Pessah. De nombreux manifestants ont été vus en train d’agiter de la matza pendant la marche.

« Pessah est une fête de libération qui met l’accent sur la nourriture et sur la manière dont elle est liée à la libération », a-t-il déclaré dans une interview. « Apporter de l’aide alimentaire faisait partie de notre célébration de Pessah, en attirant l’attention sur les besoins à Gaza, sur la nécessité d’un cessez-le-feu, d’un échange et d’une libération d’otages et d’une fin permanente à ce conflit. »

Des policiers entourant des rabbins américains et israéliens et des étudiants en rabbinat du groupe « Rabbins pour le cessez-le-feu », rejoints par des militants pacifistes, lors de leur marche vers le point de passage d’Erez, à la frontière avec le nord de la bande de Gaza, le 26 avril 2024. (Crédit : Jack Guez/AFP)

Le New York Times a rapporté qu’ils ont été arrêtés alors qu’ils tentaient de franchir la frontière avec une camionnette, en passant par le point de passage d’Erez, qui a été détruit. Ils ne s’attendaient pas à réussir, étant donné les restrictions israéliennes qui empêchent les gens de traverser la zone de guerre sans coordination avec l’armée israélienne.

Le groupe prévoit maintenant de faire don de la nourriture aux Palestiniens de Cisjordanie, selon l’article.

Des officiers de police israéliens arrêtants une membre du groupe « Rabbins pour le cessez-le-feu » lors de leur marche vers le point de passage d’Erez à la frontière avec le nord de la bande de Gaza, le 26 avril 2024. (Crédit : Jack Guez/AFP)

Waldman et Chabon sont connus pour leurs œuvres écrites et produites séparément et conjointement. Waldman est connue pour son roman de 2007, Love and Other Impossible Pursuits (« Amour et autres poursuites impossibles »), et pour sa série de romans policiers Mommy-Track (« La piste des mamans »). Chabon et elle développent actuellement une série télévisée basée sur le roman de Chabon, The Yiddish Policemen’s Union (« L’Union des policiers yiddish »).

Ils sont également actifs depuis des années dans la défense d’un accommodement israélien avec les Palestiniens et dans les manifestations critiquant les actions israéliennes.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.