Raed Salah, chef islamiste emprisonné, débute une grève de la faim
Rechercher

Raed Salah, chef islamiste emprisonné, débute une grève de la faim

Le clerc extrémiste proteste contre son maintien à l’isolement dans la prison de Ramon

Raed Salah, chef de la Branche nord du mouvement islamique d'Israël, devant la prison de Ramle, près de Tel Aviv, en 2010. (Crédit : Yossi Zeliger/Flash90)
Raed Salah, chef de la Branche nord du mouvement islamique d'Israël, devant la prison de Ramle, près de Tel Aviv, en 2010. (Crédit : Yossi Zeliger/Flash90)

Le dirigeant emprisonné de la Branche nord du mouvement islamique en Israël, interdit dans le pays, a commencé une grève de la faim pour protester contre ses conditions de détention, ont annoncé lundi soir des responsables du service des prisons israéliennes.

Le Sheikh Raed Salah, 58 ans, originaire d’Umm al-Fahm, dans le nord du pays, a renvoyé quatre plats intacts, et a annoncé son intention de refuser toute autre nourriture car il n’a pas le droit d’être en contact avec d’autres prisonniers.

Salah a commencé à purger une peine de neuf mois de prison en mai.

Il avait été condamné l’année dernière pour incitation à la violence et pour racisme pour un sermon incendiaire délivré en 2007 en Jérusalem. Il avait déjà fait de la prison pour des crimes similaires. Il est détenu dans la prison de Ramon, dans le sud d’Israël.

Salah est un perturbateur important du mont du Temple. Il accuse Israël de chercher à détruire la mosquée Al-Aqsa et le Dôme du Rocher.

Selon les médias palestiniens, Salah a commencé sa grève de la faim pour protester contre son maintien à l’isolement. Tout contact avec d’autres détenus lui est interdit.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...