Raid militaire contre le domicile familial du terroriste de Yatta
Rechercher

Raid militaire contre le domicile familial du terroriste de Yatta

Les médias palestiniens ont annoncé que les soldats avaient établi un périmètre autour de Yatta, où vit Khalil Jabarin, qui a tué l'Israélien Ari Fuld dimanche lors d'un attentat

Soldats israéliens à un checkpoint à l'entrée du village palestinien de Yatta, en Cisjordanie, le 9 juin 2016. (Crédit : Wisam Hashlamoun/Flash90)
Soldats israéliens à un checkpoint à l'entrée du village palestinien de Yatta, en Cisjordanie, le 9 juin 2016. (Crédit : Wisam Hashlamoun/Flash90)

Les forces israéliennes ont mené lundi une opération au domicile familial d’un terroriste palestinien de 17 ans qui a poignardé à mort un Israélien dimanche en Cisjordanie.

Selon les médias palestiniens, le raid des soldats a visé l’habitation de Khalil Jabarin dans la ville de Yatta, à côté de Hébron, lors d’une opération menée avant l’aube.

L’armée israélienne a confirmé plus tard l’opération.

« Les soldats de l’armée israélienne, en coopération avec les forces des services de sécurité du Shin Bet et de la police des frontières, ont cartographié l’habitation du terroriste qui a assassiné hier Ari Fuld — que sa mémoire soit bénie – dans le village de Yatta », ont fait savoir les militaires dans un communiqué.

En plus de mesurer la maison afin de préparer sa démolition, les membres de la famille du terroriste ont également été interrogés par les officiers du Shin Bet, selon un porte-parole de l’organisation.

L’armée a fait savoir qu’aucune arrestation n’avait eu lieu.

Les soldats israéliens mesurent l’habitation d’un terroriste palestinien qui a mortellement poignardé un Israélien afin de préparer la construction de sa démolition dans le village de Cisjordanie de Yatta, à côté de Hébron, le 17 septembre 2018 (Crédit : Armée israélienne)

Dimanche matin, Jabarin, 17 ans, a poignardé à mort Ari Fuld, 45 ans, lors d’un attentat terroriste dans un centre commercial fréquenté par des Israéliens et des Palestiniens dans le sud de Jérusalem, en Cisjordanie.

Fuld, ressortissant américano-israélien et père de quatre enfants, vivait dans l’implantation voisine d’Efrat et était connu dans les médias et dans les cercles des défenseurs d’Israël pour son activisme en ligne. Sa mort a été condamnée par tout le spectre politique et le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, aurait également dénoncé la violence en réaction à l’attentat terroriste.

Ari Fuld (Crédit : Facebook)

Israël rase généralement les habitations des terroristes palestiniens qui commettent des attentats dans lesquels des gens sont tués ou grièvement blessés. Même si elle est controversée, Jérusalem défend cette mesure, disant qu’elle est un outil de dissuasion important pour mettre un terme aux attentats terroristes.

Des soldats s’apprêtent à sceller la chambre du terroriste palestinien Khalid Muhamra dans la ville de Yatta en Cisjordanie, le 16 novembre 2017 (Crédit : Armée israélienne)

Les militaires avaient auparavant établi un périmètre autour de Yatta, ont fait savoir les médias israéliens.

L’armée israélienne avait expliqué que les forces de sécurité prévoyaient d’arrêter les membres de la famille du terroriste afin d’enquêter sur les informations qu’ils pouvaient avoir sur ses plans d’attentat avant qu’il ne se produise.

Environ 65 000 Palestiniens vivent à Yatta et un certain nombre d’attentats terroristes, ces dernières années, ont été commis par des résidents de la ville.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...