Les affrontements reprennent à la frontière avec Gaza
Rechercher

Les affrontements reprennent à la frontière avec Gaza

Plusieurs dizaines de Gazaouis infiltrés en Israël confirmés par Tsahal ; d'autres incidents en Cisjordanie ont été rapportés

Des Gazaouis s'approchent de la clôture de la frontière avec Israël lors d'affrontements avec les soldats de Tsahal, le 9 octobre 2015. (Crédit photo: Mohammed Abed / AFP)
Des Gazaouis s'approchent de la clôture de la frontière avec Israël lors d'affrontements avec les soldats de Tsahal, le 9 octobre 2015. (Crédit photo: Mohammed Abed / AFP)

Selon des rapports palestiniens, plusieurs dizaines de Palestiniens de la bande de Gaza se sont infiltrés en Israël à travers un trou dans la clôture frontalière.

Les troupes de l’armée israélienne ont été déployées sur les lieux et ont utilisé des gaz lacrymogènes et d’autres moyens pour les repousser.

Au moins six Gazaouis auraient été blessés lors de ces nouveaux affrontements entre soldats israéliens et manifestants lundi soir le long de la frontière entre Israël et Gaza, après que plusieurs dizaines de Palestiniens aient franchi la barrière frontalière en Israël. Il s’agit du deuxième incident de ce genre au cours des derniers jours.

Les émeutiers infiltrés en Israël viennent du camp de réfugiés d’al-Bureij et sont ressortis en territoire israélien dans le Conseil régional d’Eshkol, avant que Tsahal n’arrive sur les lieux.

Après la mort de neuf émeutiers palestiniens vendredi (et presque deux douzaines de blessés, selon l’armée israélienne), l’armée a renoncé à recourir à l’usage du feu direct. Ce jour-là, près de 70 Gazaouis s’étaient infiltrés sur le sol israélien.

Plus tôt dans la journée, le groupe terroriste du Hamas au pouvoir dans la bande a émis un ordre pour empêcher les Palestiniens de Gaza de s’approcher de la frontière avec Israël.

Plus tôt lundi, les dirigeants du Hamas de la bande de refuser les rapports qu’ils avaient émis un avertissement aux habitants de Gaza leur interdisant d’approcher de la clôture de la frontière avec Israël.

Dans des incidents séparés, un soldat israélien aurait été blessé en Cisjordanie selon le site Web de nouvelles Walla sans donner plus de précisions, tandis qu’un terroriste palestinien a tenté d’attaquer des soldats postés près de la tombe de Rachel, également située en Cisjordanie.

Ce terroriste palestinien âgé d’une vingtaine d’années a essayé d’attaquer les soldats de Tsahal, et a été grièvement blessé. Il a ensuite été transporté à un hôpital de Jérusalem dans un état grave mais stable.

A Isawiyah, un quartier situé à la périphérie nord de Jérusalem, plusieurs Palestiniens se sont révoltés et ont jeté des pierres sur les agents de la police des frontières qui étaient là pour sécuriser le trafic sur l’ancienne route de Maale Adumim, non loin d’Isawiyah.

Les agents de la police des frontières ont utilisé des moyens non létaux pour disperser les émeutiers et ont arrêté deux mineurs, âgés de 14 et 17 ans, qui ont été emmenés pour un interrogatoire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...