Israël en guerre - Jour 235

Rechercher

Rashid Johnson au Musée d’Israël cherche à créer un « discours sur l’identité noire »

Avec seulement 3 œuvres, l’installation ressemble à un "cri d'angoisse personnel", selon Nirith Nelson, commissaire de l'exposition, qui espère toucher les Israéliens d’Éthiopie

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

  • The Hikers, l'une des œuvres de Broken Crowd, l'exposition du musée d'Israël consacrée aux œuvres de Rashid Johnson, qui ouvrira ses portes le 8 août 2023. (Autorisation)
    The Hikers, l'une des œuvres de Broken Crowd, l'exposition du musée d'Israël consacrée aux œuvres de Rashid Johnson, qui ouvrira ses portes le 8 août 2023. (Autorisation)
  • "Broken Crowd", l'œuvre centrale de l'exposition du musée d'Israël consacrée aux œuvres de Rashid Johnson, qui ouvrira le 8 août 2023. (Autorisation)
    "Broken Crowd", l'œuvre centrale de l'exposition du musée d'Israël consacrée aux œuvres de Rashid Johnson, qui ouvrira le 8 août 2023. (Autorisation)
  • "Broken Crowd", l'œuvre centrale de l'exposition du musée d'Israël consacrée aux œuvres de Rashid Johnson, qui ouvrira le 8 août 2023. (Autorisation)
    "Broken Crowd", l'œuvre centrale de l'exposition du musée d'Israël consacrée aux œuvres de Rashid Johnson, qui ouvrira le 8 août 2023. (Autorisation)
  • "Broken Crowd", l'œuvre centrale de l'exposition du musée d'Israël consacrée aux œuvres de Rashid Johnson, qui ouvrira le 8 août 2023. (Autorisation)
    "Broken Crowd", l'œuvre centrale de l'exposition du musée d'Israël consacrée aux œuvres de Rashid Johnson, qui ouvrira le 8 août 2023. (Autorisation)

Malgré le fait qu’Israël soit un véritable melting-pot, les différentes populations du pays ne sont pas toutes représentées au Musée d’Israël, une situation que les commissaires Orly Rabi et Nirith Nelson ont voulu changer, et rapidement.

Elles ont donc entrepris d’organiser « Rashid Johnson : Broken Crowd », une exposition modeste mais puissante réunissant trois œuvres de l’artiste américain multidisciplinaire Rashid Johnson, réputé pour son utilisation de l’art comme moyen de réflexion sur les questions de race et de discrimination.

« Broken Crowd », dont le vernissage est prévu le 8 août, est une exposition intime et intense qui plonge les visiteurs au cœur de l’œuvre et de la vision de Johnson, un New-Yorkais né à Chicago et qui depuis vingt ans évoque sa vie en tant qu’homme noir.

Nelson a choisi de présenter le travail de Johnson afin de toucher les Israéliens d’origine éthiopienne d’une manière qui irait au-delà du département d’archéologie africaine, car bien que celui-ci décrive une partie de leur histoire, il ne représente en aucun cas les Israéliens d’origine éthiopienne nés en Israël.

Nelson envisage ce projet depuis des années, depuis que, dans le cadre de son travail à la Bezalel Academy for Arts and Design, elle a contribué à l’intégration d’étudiants éthiopiens dans le programme de maîtrise en conservation, à titre de directrice du département.

« Il est important de tenir ce discours sur l’identité noire, et il faut des leaders de la communauté pour faire avancer les choses », a déclaré Nelson. « Je sais ce qui manque. »

« Broken Crowd », l’œuvre centrale de l’exposition du musée d’Israël consacrée aux œuvres de Rashid Johnson, qui ouvrira le 8 août 2023. (Autorisation)

L’exposition est née presque par hasard, lorsque Nelson, alors nouvellement nommée commissaire principale de l’art contemporain, examinait les dernières acquisitions du musée et a remarqué deux dons récents de Johnson.

Elle et Rabi ont alors organisé une exposition autour de ces deux œuvres d’art de grande taille, à la fois expansives et réfléchies. Ce n’est que quelque temps plus tard qu’elle est tombée sur « Cosmic Slop ‘Grease' », une œuvre de Johnson disponible en prêt, lors d’une visite chez un particulier en Israël.

L’exposition s’ouvre sur la peinture de Johnson datant de 2011, « Cosmic Slop ‘Grease' ». Cette toile donne au spectateur l’impression de se noyer dans ses tons sombres et profonds de brun et de noir, et peut-être de s’imprégner temporairement de ce teint de peau.

C’est probablement intentionnel, car « Cosmic Slop » a été créée à partir de cire et de savon noir liquéfié, un produit largement utilisé en Afrique de l’Ouest pour traiter les imperfections de la peau.

Le titre fait référence à l’album de 1973 de Funkadelic, qui porte le même nom. Johnson a expliqué à Nelson que la chorégraphie du « cosmic slop » est une expression visuelle, comme si la musique était traduite en peinture.

« C’est comme une image qui respire ; on a l’impression de toucher l’artiste », a déclaré Nelson. « C’est à la fois absent et concret.

Il faut du temps pour se rassasier de « Cosmic Slop », et du désir profond de pouvoir toucher les courbes et les aspérités créées par le savon et la cire.

Ensuite, vient « Broken Crowd », une œuvre qui fait 243,8 x 304,8 x 7,6 centimètres de carreaux de céramique, de carreaux de miroir, de marque rouge, de chêne, de coquilles d’huîtres, d’émail en spray, de bâton d’huile, de savon noir et de cire, le tout formant des douzaines de masques, avec chaque paire inégale d’yeux, de nez et de bouche à l’intérieur de bordures.

« Johnson considère cette mosaïque comme l’une de ses meilleures », explique Nelson. Les masques représentent ce que l’homme noir porte lorsqu’il est en société : il respecte les règles, mais finit par vouloir ou devoir s’affranchir et franchir les barrières qui lui sont imposées.

« C’est comme un cri d’angoisse personnel », explique-t-elle à propos de l’œuvre offerte par la section de la côte ouest des Amis américains du musée d’Israël.

Pour Nelson, l’œuvre est également un reflet de la société israélienne d’aujourd’hui. Au moment où l’exposition a été planifiée, il n’y avait pas de réforme judiciaire ni de manifestations, mais « Broken Crowd » est désormais liée à Israël et à son agitation actuelle, à la fois intentionnellement et localement, même s’il s’agit de l’œuvre d’un artiste américain.

The Hikers, l’une des œuvres de Broken Crowd, l’exposition du musée d’Israël consacrée aux œuvres de Rashid Johnson, qui ouvrira ses portes le 8 août 2023. (Autorisation)

La troisième pièce de l’exposition, « The Hikers », est une vidéo de sept minutes datant de 2019 dans laquelle deux danseurs noirs portant des masques africains se rencontrent et se révèlent l’un à l’autre tout en se déplaçant au sommet d’une colline boisée.

La vidéo porte sur la quête de la nature et la recherche de sensations nouvelles, avec une chorégraphie de Claudia Schreier sur une musique d’Antoine Baldwin. Les danseurs sont plantés dans un paysage qui, même s’il n’a pas nécessairement de rapport avec eux, les amène à se démasquer et à s’exposer.

« Faire quelque chose de significatif, voire d’intime, peut se révéler une expérience très puissante avec un artiste comme Rashid », a déclaré Nelson. « Rashid est une voix à la fois personnelle et collective. »

L’exposition « Rashid Johnson : Broken Crowd » sera inaugurée le 8 août et se poursuivra jusqu’au 2 décembre 2023 au Musée d’Israël.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.