Regev : Les migrants syriens devraient chercher ailleurs
Rechercher

Regev : Les migrants syriens devraient chercher ailleurs

"Il y a un seul Etat juif dans le monde, un petit Etat... Nous devons protéger nos frontières contre les infiltrés et le terrorisme", a dit la ministre de la Culture et des Sports

Miri Regev, ministre de la Culture et des Sports, députée du Likud. (Crédit : Uri Lenz/Flash90)
Miri Regev, ministre de la Culture et des Sports, députée du Likud. (Crédit : Uri Lenz/Flash90)

La ministre de la Culture et des Sports, Miri Regev, a également décidé de se prononcer sur la question de savoir si Israël devrait accueillir des réfugiés syriens et sans surprise, la femme qui a qualifié les migrants africains de « cancer » n’est pas en faveur des migrants syriens.

« Je suis d’accord avec ce que le Premier ministre a déclaré ce matin et je tiens à préciser – Israël n’est pas apathique, nous prenons soin des blessés et nous parlons avec les Premiers ministres en Afrique et donnons des paquets d’aide pour gérer le problème, » a-t-elle dit, selon Maariv.

« Cela étant dit, il y a un seul Etat juif dans le monde, un petit Etat, avec de nombreux défis complexes. Nous devons protéger nos frontières contre les infiltrés et le terrorisme, c’est notre première responsabilité ».

En 2012, Regev a qualifié les migrants africains de « cancer » lors d’un rassemblement dans le sud de Tel Aviv. Elle a présenté des excuses par la suite.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...