Rechercher

Regev répond à Stern, soutenu par Lapid

Elazar Stern, lui-même ancien général de Tsahal, a déclaré sur le ton de la boutade à la ministre de la Culture que "je sais comment vous avez fait pour avancer dans l'armée"

La ministre de la Culture et des Sports Miri Regev s'exprime lors d'une conférence de presse concernant l'annulation d'un match de football entre l'Argentine et Israël, à Tel Aviv, le 6 juin 2018. (Yossi Zeliger/Flash90)
La ministre de la Culture et des Sports Miri Regev s'exprime lors d'une conférence de presse concernant l'annulation d'un match de football entre l'Argentine et Israël, à Tel Aviv, le 6 juin 2018. (Yossi Zeliger/Flash90)

Le député de Yesh Atid, Elazar Stern, a été fustigé mardi pour des commentaires ayant paru suggérer qu’une ministre qui a été cheffe de l’unité du porte-parole de l’armée israélienne dans le passé avait usé de ses charmes pour monter en grade dans l’armée.

Au cours d’un débat à la Knesset, Stern, qui est lui-même ancien général, a déclaré sur le ton de la boutade à la ministre de la Culture Miri Regev que « je sais comment vous avez fait pour avancer dans l’armée ».

La députée du Likud Sharren Haskel a accusé Stern de misogynie et d’hypocrisie les législateurs de l’opposition qui ne l’ont pas réprimandé.

Stern a expliqué qu’il faisait référence au « trop plein d’enthousiasme manifesté dans le service à ses maîtres », notamment au cours du désengagement de Gaza, en 2005, où elle était devenue célèbre en tant que visage de l’armée israélienne.

Stern est l’ancien chef de l’Administration des ressources humaines de l’armée.

Miri Regev a publié une vidéo pour répondre aux propos de Stern, qu’elle a jugé sexistes, et appelé à la suspension du député du parti Yesh Atid.

Brandissant une feuille avec l’inscription #YouToo, Regev décrit les propos de Stern comme « un acte d’accusation contre l’arme et l’avancement des femmes au sein de l’armée ».

« Stern, dis nous ce que tu sais, parce que je ne sais pas de quoi tu parles », a-t-elle dit, le taxant de sexisme.

תגובה לדבריו המכפישים של ח"כ אלעזר שטרן

דברי שטרן הם כתב אישום נגד מפקדי הצבא וקידומן של נשים בצבא. דבריו מבזים ומעוררים שאט נפש. #YouToo.

Posted by ‎Miri Regev מירי רגב‎ on Tuesday, 6 November 2018

Regev a demandé à ce que le procureur général, le ministre de la Défence et la Commission chargée de l’éthique enquête sur une éventuelle malversation de la part des officiers de l’armée qui l’auraient promue injustement.

Le dirigeant de Yesh Atid, Yair Lapid, a plus tard défendu le député issu de son parti Yesh Atid.

Lapid dit croire à la défense de Stern selon laquelle il voulait seulement dire que Regev avait été promue en se montrant obséquieuse à l’égard de ses supérieurs.

Lapid a déclaré que quiconque pense que Stern est sexiste « ne le connaît vraiment pas ».

« Le dialogue de bas étage que Miri Regev encourage ne figure absolument pas dans le système de valeurs de Stern », a-t-il déclaré.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...