Israël en guerre - Jour 60

Rechercher

Un canot vide, mais avec des papiers d’identité étrangers, échoue à Netanya

La police a retrouvé des papiers somaliens - et turcs, semble-t-il - avec des effets personnels appartenant à au moins huit personnes ; des recherches ont été lancées

Un canot pneumatique sans occupant et rempli de papiers d'identité étrangers échoué à Netanya, le 1er octobre 2023. (Crédit : Police israélienne)
Un canot pneumatique sans occupant et rempli de papiers d'identité étrangers échoué à Netanya, le 1er octobre 2023. (Crédit : Police israélienne)

Un canot pneumatique sans occupant mais rempli d’effets personnels et de papiers d’identité appartenant à des étrangers s’est échoué sur une plage située aux abords de la ville côtière de Netanya, a fait savoir dimanche la police israélienne.

Cette dernière a ajouté que les documents de trois citoyens somaliens figuraient parmi les objets trouvés à l’intérieur de l’embarcation. Selon les médias israéliens, citant des fonctionnaires municipaux anonymes, les documents de huit personnes au total ont été trouvés, dont des citoyens turcs. Au moins une des pièces d’identité était celle d’un enfant.

Parmi les autres objets retrouvés à bord, des bouteilles d’eau et des barres énergétiques, a noté le site d’information Ynet.

Il est difficile de dire ce qui est arrivé aux occupants du bateau – s’ils ont été emportés par la mer avant l’arrivée du bateau ou s’ils ont abandonné l’embarcation et son contenu après avoir atteint le rivage.

La police a lancé une recherche pour retrouver les occupants du canot – ratissant la plage et les eaux proches du sable à l’aide d’un drone notamment.

Un haut-responsable des forces de l’ordre a déclaré devant les caméras de la Douzième chaîne que l’arrivée du bateau était un échec sécuritaire dans la mesure où il aurait pu aussi facilement transporter des terroristes.

« Où est la marine ? Ils auraient pu détecter le bateau », a-t-il déploré.

Ce sont des dizaines de milliers de migrants originaires d’Afrique qui tentent, chaque année, de traverser la mer Méditerranée en utilisant des canots pneumatiques bondés ou des navires délabrés pour atteindre l’Europe. Si certains parviennent à terminer la traversée, de nombreux autres se perdent en mer.

Au mois de juin, un bateau de pêche transportant des migrants avait chaviré au large de la Grèce, faisant 78 morts et de nombreux portés-disparus dans l’une des pires catastrophes de ce genre.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.