Remaniement surprise en Arabie saoudite, nouveau chef de la diplomatie
Rechercher

Remaniement surprise en Arabie saoudite, nouveau chef de la diplomatie

Le prince héritier et ministre de la Défense Mohammed ben Salmane reste en place, comme celui de l'Intérieur ; une agence saoudienne de l'espace a été créée

Ibrahim al-Assaf, nouveau ministre d'Etat aux Affaires étrangères en Arabie saoudite. (Crédit : Fayez Nureldine / AFP)
Ibrahim al-Assaf, nouveau ministre d'Etat aux Affaires étrangères en Arabie saoudite. (Crédit : Fayez Nureldine / AFP)

Le roi Salmane d’Arabie saoudite a nommé jeudi Ibrahim al-Assaf chef de la diplomatie à la place de Adel al-Jubeir qui obtient le poste de ministre d’Etat aux Affaires étrangères.

Ces nominations font partie d’un remaniement ministériel surprise annoncé dans une série de décrets royaux.

Le prince héritier et ministre de la Défense Mohammed ben Salmane reste en place, comme celui de l’Intérieur, Abdel Aziz ben Nayef ben Abdel Aziz.

De nombreux autres ministres dont ceux de l’Energie, Khaled al-Faleh, et des Finances, Mohammed al-Jadaan, gardent leurs postes.

Sur cette photo fournie par les Nations Unies, le prince héritier Mohammed ben Salmane Al Saud d’Arabie saoudite s’exprime lors d’une cérémonie de signature aux Nations Unies, le mardi 27 mars 2018. (Eskinder Debebe/Nations Unies via AP)

Le ministre de la Garde nationale Khaled ben Abdel Aziz Al-Mogren a été remplacé par le prince Abdallah ben Bandar.

Le ministre de l’Education Ahmed al-Issa a été remplacé par Hamad al-Cheikh. Celui de l’Information Awwad al-Awwad a été remplacé par Turki al-Chabana et devient conseiller royal.

L’ambassadeur saoudien à Londres, le prince Mohammed ben Nayef, devient conseiller royal.

Le prince Sultan ben Salmane, ancien astronaute qui était en charge du tourisme a été nommé, avec rang de ministre, à la tête d’une agence saoudienne de l’espace nouvellement créée.

Le roi Salmane ben Abdel Aziz al-Saoud (Crédit : Wikimedia)

Turki al-Cheikh, un proche du prince héritier, a été muté de la direction de l’agence chargée des sports à celle des loisirs.

Le roi Salmane a également procédé à de nombreux mouvements des gouverneurs de provinces, de hauts fonctionnaires et remplacé un certain nombre de membres du Majlis al-Choura, une assemblée consultative.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...