Rencontre chaleureuse entre Cartes et Netanyahu à Jérusalem
Rechercher

Rencontre chaleureuse entre Cartes et Netanyahu à Jérusalem

Au cours de cette rencontre, le Premier ministre israélien et le président du Paraguay ont signé plusieurs accords de coopération

Le Premier ministre, Benjamin Netanyahu (à droite) et le président du Paraguay (à gauche) (Crédit : Kobi Gideon (GPO))
Le Premier ministre, Benjamin Netanyahu (à droite) et le président du Paraguay (à gauche) (Crédit : Kobi Gideon (GPO))

Mardi, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rencontré le président paraguayen Horacio Cartes. Ils ont tenu une réunion privée et signé une déclaration commune résumant la visite du président Cartes en Israël ainsi que les accords bilatéraux sur la coopération en cas d’urgence, la coopération sur les questions juridiques, la coopération sur l’éducation, l’Holocauste et la culture, et un protocole d’entente sur l’aide au développement technique pour le Paraguay.

Les deux dirigeants ont ensuite tenu une réunion élargie avec la délégation paraguayenne qui comprenait les ministres des Affaires étrangères, de l’Agriculture, du Commerce et de l’Industrie, et de l’Education et de la Culture, ainsi que d’autres hauts fonctionnaires.

Le Premier ministre Netanyahu et le président paraguayen Cartes ont discuté de la coopération sur un éventail de questions, y compris la sécurité, l’agriculture, l’eau et l’éducation. Il a été convenu qu’Israël enverrait une délégation au Paraguay pour stimuler la production agricole, et que le Paraguay enverrait une délégation en Israël en ce qui concerne l’apprentissage électronique.

Le Premier ministre Netanyahu a déclaré : « Président Cartes Horacio, bienvenidos, cela me fait plaisir de vous accueillir, ainsi que toute votre délégation en Israël pour cette visite historique, la première visite d’un président du Paraguay en Israël. Cela reflète quelque chose de très profond. Nous venons d’en parler. Non seulement du partenariat croissant entre nos deux pays, mais aussi de votre amitié personnelle pour l’Etat d’Israël ainsi que de quelques racines plus profondes, comparables, dans notre histoire : de petits pays entourés par beaucoup de grands pays, pas toujours dans des termes sympathiques. De l’espoir d’assurer un futur prospère, sûr dans notre région.

Et je tiens à souligner aussi le fait que vous avez pris une position, une position très franche et courageuse pour défendre la vérité, et pour défendre la vérité sur l’Etat d’Israël dans des circonstances difficiles et que les amis sont testés dans les moments difficiles. Et vous êtes un grand ami. Nous vous remercions et vous souhaitons la bienvenue, bienvenu ami.

Le président Reuven Rivlin (au centre) et son épouse Nechama ont reçu le président du Paraguay, Horacio Cartes, à Jérusalem, le 18 juillet 2016. (Crédit : Mark Neiman/GPO)
Le président Reuven Rivlin (au centre) et son épouse Nechama ont reçu le président du Paraguay, Horacio Cartes, à Jérusalem, le 18 juillet 2016. (Crédit : Mark Neiman/GPO)

En Israël, nous ne prenons pas nos amis pour acquis. Au contraire, nous nous engageons à travailler avec eux pour nous rendre tous plus forts, plus sûrs et plus prospères. Nous travaillons déjà en direction de ces objectifs et, aujourd’hui, nous allons signer plusieurs accords pour faire progresser notre coopération.

Nous travaillons ensemble dans le développement, dans la gestion de l’eau, dans l’agriculture, mais je pense que les possibilités sont infinies, vraiment sans limites. Et je me réjouis de l’intensification de cette coopération. Nous allons signer des accords dans la science, dans la culture, dans les échanges entre jeunes, dans la gestion des urgences. Si nous travaillons ensemble, nous pourrons améliorer l’avenir de notre peuple, de nos citoyens.

« Votre carte] n’est pas assez grande, vous devez inclure l’Amérique latine. Il y a un morceau d’Israël là-bas »
Horacio Cartes

Nous sommes aussi intéressés, comme je vous ai dit tout à l’heure, par l’expansion de notre relation avec les pays d’Amérique latine. Vous avez été une ancre d’amitié. Et nous sommes impatients de discuter avec vous des possibilités d’accroître notre coopération avec tous les pays d’Amérique latine que nous pensons être un continent qui a un grand avenir. Donc, nous voulons développer l’avenir de nos relations et à travers vous, et avec votre aide, l’avenir d’une relation plus large entre Israël et la région, et les pays et les peuples d’Amérique latine.

Bienvenue à Jérusalem. Bienvenu mon ami ».

Le Premier ministre Netanyahu a ajouté : « Puis-je révéler aux membres de la presse qu’il y a une grande carte dans mon bureau, et qu’elle vient de s’agrandir. Avant c’était le Moyen-Orient. Aujourd’hui, elle englobe une bonne partie de l’hémisphère Est et le président Cartes m’a dit : « Elle n’est pas assez grande, vous devez inclure l’Amérique latine. Il y a un morceau d’Israël là-bas ».

Le président du Paraguay Cartes a répondu : « En mon nom, et le nom de la délégation, je voudrais dire que je vous remercie. Bien sûr que nous acceptons depuis longtemps cette coopération et bien sûr, nous sommes très reconnaissants que vous êtes chaleureux – la coopération, le soutien que nous recevons sont vraiment très chaleureux. Comme nous le disions auparavant, il est bon de rappeler que, en 1947, lorsque le Paraguay vous a donné le droit de vote, Israël allait devenir un Etat le 14 mai 1948, et que, comme je vous le disais cela coïncide avec l’indépendance de notre pays, le Paraguay, qui est le 14 mai également, mais en 1811.

Personne ne veut se souvenir, mais je pense que la bonne chose que vous faites est que vous gardez à l’esprit l’Holocauste que vous avez subi, et le Paraguay a subi son Holocauste. Nous avons perdu pratiquement toute notre population dans une guerre qui a été appelé la Triple Alliance, qui s’est déroulée avec notre voisin. Mais je ne veux pas être le pays qu’on se souvient en raison du vote, ou parce que nous avions l’Holocauste. Je veux être nos pays beaucoup plus proches parce que nous partageons des principes et des valeurs, Premier ministre.

Je suis tellement heureux. Je suis vraiment choqué par la visite. Ils l’appellent visite historique, car c’est la première fois que vient un président, mais je pense que nous devons avoir honte que nous sommes si proches, amicaux, que c’est la première visite. Donc, nous avons obtenu deux choses : Nous regardons en arrière et nous pleurons parce que nous avons perdu beaucoup de temps ou nous nous réjouissons et nous rattrapons le temps.

Merci beaucoup et au nom de mon pays, de toute la population, je veux que vous sachiez qu’Israël est au cœur de tout le Paraguay. Nous vous aimons beaucoup ».

Dans une déclaration commune, les deux dirigeants ont affirmé :

« Les deux dirigeants ont exprimé leur satisfaction quant à l’excellence des relations bilatérales amicales, du dialogue renforcé et des visites de haut niveau entre les deux pays. Ils ont également souligné l’importance d’améliorer les relations économiques bilatérales et la coopération dans divers domaines d’intérêt commun.

Afin de réaffirmer les excellentes relations et l’amitié entre les deux pays et de promouvoir la coopération, les dirigeants ont déclaré ce qui suit :

1. Le président Cartes a souligné le rôle de MASHAV, l’Agence israélienne pour la coopération internationale de développement, pour son aide dans le développement de programmes d’assistance et de capacité technique pour les institutions du Paraguay responsables de la Coopération internationale. Il a reconnu le soutien reçu de l’Etat d’Israël et a exprimé son désir de renforcer cette relation. Le Premier ministre Netanyahu a noté que l’intention d’Israël est de continuer à renforcer cette coopération, et à cet effet, une déclaration d’intention, qui met en évidence les principaux domaines de coopération, sera signée.

2. Le Premier ministre Netanyahu a noté le commerce israélien et l’intérêt économique au Paraguay. Le président Cartes a souligné les opportunités offertes par le Paraguay, tels que les avantages du coût de la production, la stabilité monétaire et juridique, ainsi que sa situation géographique stratégique, qui est une plate-forme pour le MERCOSUR et le monde. Les deux dirigeants ont demandé à leurs ministres et institutions respectives d’élargir les liens économiques, les relations commerciales, les investissements et la coopération entre les deux pays.

L'ambassadeur israélien au Paraguay Peleg Levy soumet la charte de réouverture de l'ambassade d'Israël au président Horacio Cartes, le 27 juillet 2015. (Crédit : ministère des Affaires étrangères)
L’ambassadeur israélien au Paraguay Peleg Levy soumet la charte de réouverture de l’ambassade d’Israël au président Horacio Cartes, le 27 juillet 2015. (Crédit : ministère des Affaires étrangères)

3. Le Premier ministre Netanyahu et le président Cartes ont échangé leurs opinions sur les principales questions à l’ordre du jour international, en particulier sur les développements au Moyen-Orient et en Amérique du Sud, et ont convenu de poursuivre la coordination entre les deux pays sur ces questions, réaffirmant l’importance de valeurs fondamentales telles que la démocratie, les droits de l’Homme et la primauté du droit et soulignant l’importance de la résolution pacifique des conflits, conformément au droit international.

4. Les deux dirigeants ont exprimé leur satisfaction en ce qui concerne les dialogues politiques en cours entre les ministères des Affaires étrangères des deux pays, qui ont lieu depuis 2015.

5. Le président Cartes a expliqué que la situation géographique de la République du Paraguay lui permettra de devenir un centre important pour l’interconnexion avec les pays de la région, à travers le développement des infrastructures et de la logistique régionale. Le Premier ministre Netanyahu a exprimé son soutien pour la reconnaissance des besoins particuliers du Paraguay en tant que pays en développement sans littoral. Le président Cartes a exprimé sa volonté de coordonner dans les instances internationales une position équilibrée en ce qui concerne les questions relatives à l’Etat d’Israël.

6. Les deux dirigeants ont exprimé la volonté de promouvoir la coopération bilatérale juridique et l’échange de connaissances et d’expériences entre les deux pays, et se sont félicités de la signature de la déclaration commune d’intention sur la coopération dans le domaine des affaires juridiques entre le ministère de la Justice de l’Etat de Israël et le ministère de la Justice de la République du Paraguay.

7. Les dirigeants ont salué la signature de la déclaration commune d’intention sur la gestion de la coopération d’urgence, et ont noté avec satisfaction la signature du programme de coopération dans les domaines de l’éducation, de la science, de la culture, de la jeunesse et des sports pour les années 2016 -2018.

8. Le président Cartes et le Premier ministre Netanyahu ont réaffirmé l’importance de travailler ensemble sur les défis mondiaux, comme les questions abordées dans le cadre de l’Organisation des Nations unies, y compris l’Agenda 2030 pour le développement durable, les droits de l’Homme, l’environnement et le changement climatique, et l’importance et le rôle de l’Organisation des Nations unies pour préserver la paix et la sécurité internationales. Les deux pays poursuivront leur dialogue étroit dans diverses instances des Nations unies.

9. Israël et le Paraguay encouragent l’utilisation de l’énergie nucléaire à des fins pacifiques, en particulier dans le domaine des applications radiologiques à des fins médicales et agricoles. Les deux dirigeants encouragent la coopération entre les autorités compétentes des deux pays.

10. Le président Cartes, au nom du gouvernement et du peuple de la République du Paraguay a exprimé sa profonde gratitude pour l’accueil chaleureux et l’attention privilégiée offerts par le gouvernement et le peuple de l’Etat d’Israël, à la fois pour lui et pour sa délégation lors de la visite. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...