Rencontre entre le président israélien et le Premier ministre albanais
Rechercher

Rencontre entre le président israélien et le Premier ministre albanais

Edi Rama a évoqué les efforts fournis par les Albanais pour sauver les Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale

Le Premier ministre albanais, Edi Rama (à gauche) et le président Reuven Rivlin le 21 décembre 2015 à Jérusalem (Crédit : Mark Neyman GPO)
Le Premier ministre albanais, Edi Rama (à gauche) et le président Reuven Rivlin le 21 décembre 2015 à Jérusalem (Crédit : Mark Neyman GPO)

Le président Reuven Rivlin a eu lundi une réunion de travail avec le Premier ministre de l’Albanie, Edi Rama, qui était en visite en Israël accompagné de son ministre des Affaires étrangères, Ditmir Bushati, et le ministre de l’Énergie et de l’Industrie, Damian Gjiknuri.

Le président a accueilli chaleureusement le Premier ministre Rama et sa délégation. Il l’a salué et a noté l’importance des bonnes relations entre les deux pays.

Il a déclaré : « c’est un plaisir de vous accueillir vous et vos ministres. Nous apprécions beaucoup les sentiments chaleureux entre nos deux peuples et les deux gouvernements ».

Il a noté qu’ « il y a beaucoup de possibilités pour nous pour coopérer. Nous sommes confrontés à des problèmes similaires, mais nous faisons également face à l’avenir, et nous pouvons faire beaucoup de choses ensemble dans de nombreux domaines, en particulier ceux de l’eau et de l’agriculture, ainsi que la sécurité et l’économie au sens large ».

Le Premier ministre Rama a noté qu’il avait depuis longtemps envie de se rendre en Israël mais que c’était sa première visite.

« Cela est très significatif pour moi, d’être ici en tant que Premier ministre de l’Albanie, en raison de notre fière histoire pour avoir sauvé le peuple juif pendant la Seconde Guerre mondiale, et je crois que nous devons faire plus pour raconter cette histoire, car il y a des parties de celle-ci qui sont très révélatrices comme [l’histoire] des nombreuses familles musulmanes qui ont sauvé des Juifs ».

Il a ajouté : « l’année prochaine, nous allons célébrer les 25 ans de nos relations diplomatiques et nous cherchons à apprendre de vous, et demandons votre soutien – non seulement politiquement – mais en termes de développement commercial et économique ».

Sur la question de la menace de l’extrémisme et de la terreur, le Premier ministre Rama a déclaré : « nous vivons dans les meilleurs moments pour les États des Balkans, à la fois en termes de coopération et l’esprit des relations, mais pourtant nous sommes tous toujours vulnérables à cause de la menace de l’islam radical ».

Le président Rivlin a souligné qu’ « Israël n’est pas en guerre avec l’Islam mais nous combattons les fondamentalistes ».

Le Premier ministre a enfin invité le président Rivlin à se rendre en Albanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...