Reuven Rivlin atterrit en Corée du Sud pour une visite officielle
Rechercher

Reuven Rivlin atterrit en Corée du Sud pour une visite officielle

Le président va passer quatre jours dans le pays à l'invitation de son homologue Moon Jae-in ; des personnalités du monde des affaires et universitaire sont aussi du voyage

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Le président Reuven Rivlin arrive en visite officielle en Corée du Sud, le 14 juillet 2019. (Crédit : Tomer Reichman (autorisation)/GPO)
Le président Reuven Rivlin arrive en visite officielle en Corée du Sud, le 14 juillet 2019. (Crédit : Tomer Reichman (autorisation)/GPO)

Le président Reuven Rivlin a atterri dimanche en Corée du Sud pour une visite de quatre jours dans ce pays d’Asie de l’Est.

Reuven Rivlin a été accueilli dans le pays par Park Yoon-sun, ministre des PME et des startups, a fait savoir le bureau du président dans un communiqué.

Le président a été invité par son homologue sud-coréen, Moon Jae-in, et repartira jeudi.

Il est accompagné de deux délégations issues du secteur des affaires et du milieu universitaire israéliens. Celles-ci sont emmenées par Adiv Baruch, président de l’Israel Export and International Cooperation Institute, et par le professeur Yaffa Zilbershats, président du Council for Higher Education Planning and Budgeting Committee.

Lors de leur visite, les délégations doivent signer des accords de coopération entre Israël et la Corée du Sud.

Mercredi, Reuven Rivlin tiendra une réunion de travail avec son homologue et sera l’invité d’honneur d’un déjeuner organisé par le chef de l’État sud-coréen. Il visitera ensuite l’entreprise Hyundai Motor et rencontrera la délégation d’affaires israélienne, d’après le communiqué de son bureau.

Les deux pays ont établi des relations diplomatiques en 1962 et Israël y a ouvert une ambassade en 1992.

Cette visite a lieu alors que l’équipe nationale de natation synchronisée est entrée dans l’histoire ce dimanche en se qualifiant pour la finale des mondiaux organisées en Corée du Sud. Selon un porte-parole du président, ce dernier n’assistera pas à la finale de mardi.

En novembre, le pays du Matin calme avait annoncé avoir acheté deux systèmes de radar avancés à Israël dans le but de mieux détecter les missiles entrant sur son territoire, comme ceux que pourraient lancer son voisin du nord. Les deux détecteurs Green Pine seront livrés par ELTA Systems Ltd., une filiale de l’entreprise publique IAI Israel Aerospace Industries.

Judah Ari Gross a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...