« Reverse Tashlich » : Un évènement mondial pour nettoyer les plages le 12/9
Rechercher

« Reverse Tashlich » : Un évènement mondial pour nettoyer les plages le 12/9

À Rosh Hashana, les Juifs du monde entier participent à l'ancien rituel de ‘Tachlich’ ; l’ONG environnementale Tikkun HaYam ajoute un rituel moderne à la tradition juive

Le 12 septembre prochain, des communautés juives du monde entier organiseront des nettoyages de plages à l’occasion de Rosh HaShana, dans le cadre de l’évènement « Reverse Tashlich », proposé par l’ONG Tikkun HaYam, qui lutte pour la protection marine.

Plusieurs nettoyages auront lieu en Israël – la liste et les détails sont disponibles sur le site du projet.

L’un d’entre eux sera organisé par l’association Clean Beach à la HaRivyera Beach de Bat Yam, à 17h (une collecte des déchets est prévue la première heure, puis un tri et une quantification des déchets la deuxième heure).

« À Rosh Hashana, les Juifs du monde entier participent à l’ancien rituel de ‘Tachlich’. Nous allons à un point d’eau et rejetons symboliquement les péchés de l’année écoulée en jetant des miettes de pain dans l’eau pour commencer la nouvelle année avec une pureté de cœur. Cependant, ce n’est pas la seule fois où les humains ont jeté leurs péchés à la mer. Chaque année, environ six millions de tonnes de déchets d’origine humaine pénètrent dans l’eau, mettant en danger la santé et la sécurité des animaux qui habitent la mer. Les débris marins sont une violation flagrante du principe éthique juif fondamental ‘Bal Tashchit’ », écrit Clean Beach. « Tikkun HaYam ajoute un rituel moderne à la tradition juive : un nettoyage local le dimanche entre Rosh Hashana et Yom Kippour, connu sous le nom de ‘Tashlich inversé’. »

Gila Gamliel, ex-ministre de la Protection de l’environnement, sera l’invitée d’honneur de l’évènement de Bat Yam. Les stagiaires d’HaGal Sheli, les élèves du centre de jeunesse Batya, les professeurs américains de Masa Israël et la team Tsedaka FSJU Israël y participeront également.

Dans le cadre de l’évènement, une séance photo avec la sirène Hen Hodaya Swisa aura lieu de 15h30 à 16h30 sur le ponton. Le nettoyage s’inscrit dans le cadre du programme « Initiatives Océanes » de Surfrider Fondation Europe.

Les personnes intéressées par le nettoyage de Bat Yam peuvent s’y inscrire sur Facebook.

Selon un rapport de juin 2019 de l’organisation WWF, les côtes israéliennes seraient les troisièmes les plus polluées au plastique en mer Méditerranée, derrière Barcelone et les côtes sud de la Turquie.

Les plages d’Israël ont été touchées en février dernier par une marée noire historique, qui a causé la mort de nombreuses espèces animales.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...