Rivlin envoie ses condoléances au roi de Belgique
Rechercher

Rivlin envoie ses condoléances au roi de Belgique

Le président a écrit que "nous devons être unis dans le combat contre ceux qui cherchent à utiliser la violence pour étouffer les libertés individuelles"

Reuven Rivlin rencontre les démocrates de la Chambre des Représentants à sa résidence le 5 août 2015 (Crédit : Mark Neyman / GPO)
Reuven Rivlin rencontre les démocrates de la Chambre des Représentants à sa résidence le 5 août 2015 (Crédit : Mark Neyman / GPO)

Selon un communiqué de son bureau, le président Reuven Rivlin a envoyé mardi une lettre à Sa Majesté le roi Philippe de Belgique, exprimant ses plus profondes condoléances à la suite des brutales attaques terroristes qui ont eu lieu à Bruxelles mardi matin.

Le président Rivlin a écrit :

« Nous avons appris avec horreur et choc les vicieuses attaques terroristes à Bruxelles qui ont pris les vies de tant de personnes innocentes et en ont blessées bien plus. Nos cœurs et nos pensées sont avec le peuple de Belgique en ces moments difficiles. Malheureusement, nous, en Israël, ne sommes pas étrangers à l’horreur et à la peine qui suit de telles attaques meurtrières et pouvons comprendre la douleur que vous ressentez à présent. »

« Le terrorisme est le terrorisme est le terrorisme, qu’il prenne place à Bruxelles, à Paris, à Istanbul ou à Jérusalem. Ces horribles évènements prouvent à nouveau que nous devons être unis dans le combat contre ceux qui cherchent à utiliser la violence pour étouffer les libertés individuelles et la liberté de pensée et de croyance, et continuer à détruire les vies de tant de personnes. Je veux souligner que cette lutte que nous partageons tous est contre le terrorisme violent qui continue à tuer et mutiler beaucoup de personnes, ce n’est pas un combat contre l’islam. »

« Le peuple d’Israël me rejoint dans le deuil de la triste perte de la vie. Transmettez s’il vous plait nos sincères condoléances aux familles endeuillées et au peuple de Belgique, et nos vœux de prompts rétablissements à tous les blessés. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...