Rivlin félicite le dirigeant autoritaire du Bélarus en son jour d’indépendance
Rechercher

Rivlin félicite le dirigeant autoritaire du Bélarus en son jour d’indépendance

Rivlin est l'un des rares dirigeants occidentaux à féliciter Loukachenko, qui a ordonné une répression majeure après des élections jugées truquées et l'arrestation d'un journaliste

Le président du Bélarus, Alexander Lukashenko, prend la parole lors d'une cérémonie de remise de prix à Minsk, au Bélarus, le 2 juillet 2021. (Vladimir Martsul/BelTA Pool Photo via AP, File)
Le président du Bélarus, Alexander Lukashenko, prend la parole lors d'une cérémonie de remise de prix à Minsk, au Bélarus, le 2 juillet 2021. (Vladimir Martsul/BelTA Pool Photo via AP, File)

Le président israélien Reuven Rivlin a envoyé une lettre à son homologue biélorusse Aleksander Lukashenko pour marquer le jour de l’indépendance du Bélarus samedi, faisant ainsi partie des rares chefs d’État occidentaux qui ont félicité le dirigeant autoritaire qui est largement considéré comme un dictateur.

Dans la lettre, M. Rivlin a félicité « Votre Excellence » Lukashenko et le peuple du Bélarus à l’occasion de cette fête, qui marque la libération par les forces soviétiques de la capitale Minsk de l’occupation allemande nazie en 1944.

« Je vous adresse nos meilleurs vœux pour votre bien-être personnel et pour le progrès et la prospérité de votre pays et de votre peuple », a écrit M. Rivlin dans sa lettre.

M. Rivlin a fait l’éloge de la « longue histoire commune » entre les deux nations et a mentionné d’éminents dirigeants israéliens nés dans ce qui est aujourd’hui le Bélarus, dont le premier président d’Israël, Chaim Weizmann, et les anciens Premiers ministres Shimon Peres et Yitzhak Shamir.

« La communauté des anciens citoyens du Belarus en Israël sert de pont humain renforçant les relations entre nos pays », a déclaré le président.

Rivlin a ajouté : « Encore une fois, permettez-moi d’envoyer nos salutations à tout le peuple du Bélarus en cette occasion propice et de vous souhaiter une bonne santé et du succès pour surmonter les défis sanitaires et économiques de cette dernière année. »

Le bureau de Rivlin a déclaré en réponse aux critiques sur les réseaux sociaux que la lettre avait été envoyée conformément au protocole du ministère des Affaires étrangères pour la fête nationale de tout pays avec lequel Israël a des liens diplomatiques. Les deux pays ont établi des relations officielles en 1992 après l’indépendance du Belarus suite à l’effondrement de l’Union soviétique.

Loukachenko est accusé d’avoir ordonné une répression majeure après des élections jugées truquées d’avoir récemment fait arrêter un journaliste opposant à son pouvoir autoritaire.

Outre celles de Rivlin, Loukachenko a, selon Kan, également reçu les félicitations du secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, du pape François et des dirigeants de la Russie, de la Chine, de la Serbie, de la Turquie, de l’Iran, de Cuba, de la Syrie, de l’Arabie saoudite, de l’Algérie, du Nicaragua et de l’Autorité palestinienne, parmi d’autres.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...