Rivlin remercie l’astronaute US qui emportera un drapeau israélien dans l’espace
Rechercher

Rivlin remercie l’astronaute US qui emportera un drapeau israélien dans l’espace

Le président a salué Jessica Meir qui sera co-pilote d'un vaisseau Soyouz à destination de la Station spatiale internationale en septembre

Le portrait officiel de la NASA de Jessica Meir. (NASA/Robert Markowitz)
Le portrait officiel de la NASA de Jessica Meir. (NASA/Robert Markowitz)

Dimanche, le président Reuven Rivlin a salué l’astronaute américaine Jessica Meir, qui a annoncé qu’elle emporterait le drapeau israélien pour sa première mission dans l’espace en septembre.

« Merci de nous emporter avec vous lors de votre voyage dans l’espace. Nous sommes fiers de vous », a déclaré Rivlin dans un communiqué.

Le mois dernier, la NASA a annoncé que Meir sera la co-pilote d’un vaisseau spatiale russe Soyouz lancé depuis le Kazakhstan le 25 septembre avec le cosmonaute russe Oleg Skripochka. Ils seront accompagnés par Hazzaa Ali Almansoori, le premier astronaute des Emirates arabes unis.

Meir, d’une mère suédoise et d’un père irako-israélien, détient la citoyenneté suédoise et américaine et a grandi à Caribou dans le Maine. Elle sera la première femme suédoise dans l’espace, la quatrième femme juive et le 15e juif à participer à une mission spatiale.

La mission prendra la direction de la Station spatiale internationale, où Meir va réaliser une série d’expériences physiologiques, médicales et chimiques pour mieux comprendre les effets de l’espace sur le corps humain. Meir espère aussi faire de l’exploration en dehors de la station spatiale.

Même si la mère de Meir ne s’est pas convertie, elle a confié au JTA que la famille se considérait comme juive et allait à la synagogue dans la ville à proximité de Presque Isle.

En plus d’un drapeau israélien, Meir, âgée de 41 ans, a déclaré qu’elle prévoyait d’inclure une paire de chaussettes avec des menorah parmi la poignée d’objets personnels qu’elle peut emporter à bord de la station internationale.

Le JTA a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...