Rivlin visite la maison du Habad de Bombay, site d’un attentat en 2008
Rechercher

Rivlin visite la maison du Habad de Bombay, site d’un attentat en 2008

Le président s’est exprimé depuis l’endroit où 6 personnes avaient été tuées il y a 8 ans par un groupe terroriste islamiste pakistanais

Le maison du Habad de Bombay, où le rabbin Gavriel Holtzberg, 29 ans, et son épouse Rivkah, 28 ans , ont été assassinés par des terroristes islamistes pakistanais, le 25 décembre 2008. (Crédit : Serge Attal/Flash90)
Le maison du Habad de Bombay, où le rabbin Gavriel Holtzberg, 29 ans, et son épouse Rivkah, 28 ans , ont été assassinés par des terroristes islamistes pakistanais, le 25 décembre 2008. (Crédit : Serge Attal/Flash90)

Le président Reuven Rivlin s’est rendu lundi dans la maison du Habad de Bombay, où six personnes avaient été tuées dans un attentat terroriste il y a huit ans.

Rivlin et son épouse, Nechama, sont montés dans la chambre qui appartenait à Moshe Holtzberg, le fils des émissaires du Habad assassinés, le rabbin Gabriel Holtzberg et son épouse Rivkah. Moshe avait été sauvé le jour de l’attaque par la nounou de la famille, Sandra Samuel.

Le président a raconté la visite de Moshe Holtzberg, son grand-père et sa nounou à la résidence présidentielle de Jérusalem.

« Quand j’ai vu Moshe, a déclaré Rivlin, je n’ai pas pu m’empêcher de penser ‘Am Yisrael Hai’ [le peuple d’Israël est vivant]. Et aujourd’hui, ici aussi, dans cette maison du Habad qui offre un accueil chaleureux aux juifs du monde entier sans un jour de repos, je pense à nouveau la même chose, le peuple d’Israël est vivant. Le monde libre est vivant, et surmontera le terrorisme. »

L’attentat de la maison du Habad s’inscrit dans une série d’attaques qui ont visé Bombay en quatre jours en novembre 2008, perpétrées par un groupe islamiste pakistanais qui a fait 166 morts et des centaines de blessés.

En plus du couple Holtzberg, quatre autres visiteurs juifs de la maison du Habad avaient été tués pendant l’attentat.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à gauche, le président Reuven Rivlin, au centre, et le président de la Knesset Yuli Edelstein pendant les commémorations du 21e anniversaire de l'assassinat du Premier ministre Yitzhal Rabin, au cimetière national du mont Herzl de Jérusalem, le 13 novembre 2016. (Crédit : Ohad Zwigenberg/Pool)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à gauche, le président Reuven Rivlin, au centre, et le président de la Knesset Yuli Edelstein pendant les commémorations du 21e anniversaire de l’assassinat du Premier ministre Yitzhal Rabin, au cimetière national du mont Herzl de Jérusalem, le 13 novembre 2016. (Crédit : Ohad Zwigenberg/Pool)

La synagogue et les espaces sociaux de la maison ont depuis rouvert pour des cours des Torah, des repas de Shabbat et de fêtes, et des offices religieux. Les quatrième et cinquième étages, où ont eu lieu le pire du carnage de l’attentat, ont été transformés, avec la terrasse du toit, en musée et mémorial dédié aux attentats de Bombay, le premier du genre selon le Habad.

Rivlin avait lundi également déposé une gerbe pendant la cérémonie d’hommage aux victimes de l’attaque, qui a eu lieu au Taj Palace Hotel. Rivlin avait été rejoint pendant la cérémonie par Chennamanei Vidyasager Rao, le gouverneur de l’état indien de Maharashtra, ainsi que par plusieurs responsables de l’état, des membres de la communauté juive et la délégation académique et commerciale qui l’accompagnait pendant sa visite.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...