Ron Prosor fait ses adieux aux Nations unies
Rechercher

Ron Prosor fait ses adieux aux Nations unies

L'ex-envoyé israélien à l'ONU a écrit sur sa page Facebook : « Aujourd’hui, j’ai foi, comme jamais, en l’État d’Israël et dans le peuple d’Israël. »

Crédit : UN photo Rick Bajornas
Crédit : UN photo Rick Bajornas

L’ambassadeur sortant d’israël à l’ONU, Ron Proser, a fait ses adieux aux Nations unies et a rencontré, une dernière fois, le Secrétaire Général de l’ONU, Ban Ki-Moon.

Les deux hommes ont parlé des quatre années de mandat de Ron Proser et de la situation actuelle d’Israël.

Le secrétaire Général a fait part de sa profonde reconnaissance à Ron Proser pour sa contribution et pour leur collaboration. Ron Prosor a invité Ban ki-Moon a visité Israël une nouvelle fois.

L’ambassadeur israélien a fait ses adieux sur sa page Facebook ou il a écrit : « Il y a 4 ans, quand je suis arrivé pour notre mission aux Nations unies, Israël faisait face à une réalité de taille et se battait face à l’opinion publique. Aujourd’hui encore, à la veille de mon retour en Israël, la réalité reste compliquée.

Pendant mon temps passé à l’ONU, j’ai toujours dit que je marchais dans les halls des Nations Unies, debout, grand et fier, sachant qui je représente et ce que je représente, et je rentre à la maison avec le même sentiment.

J’ai confiance dans la résilience du peuple d’Israël à la lumière des défis constants que le pays rencontre, et je remercie le gouvernement d’Israël et ses citoyens pour le privilège de les avoir représentés aux Nations unies, une arène importante qui ne connaît pas le repos.

Je laisse derrière moi, ici à New York, une équipe de professionnels dévoués, et je sais qu’ils continueront à faire un travail merveilleux. Je souhaite à l’ambassadeur rentrant, Danny Danon, bonne chance pour faire face à toutes les batailles, et qu’il puisse connaître de nombreux accomplissements.

Aujourd’hui, alors que je conclus mon mandat en tant que Représentant permanent d’Israël aux Nations Unies, j’ai foi, comme jamais, en l’État d’Israël et dans le peuple d’Israël.

Et plus que tout au monde, je suis content de rentrer à la maison. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...