Rouen célèbre la réouverture du plus ancien édifice juif d’Europe
Rechercher

Rouen célèbre la réouverture du plus ancien édifice juif d’Europe

La Maison Sublime, à 130 kilomètres de Paris, abritait une yeshiva au 12e siècle ; elle rouvrira au public à l'occasion de la Journée européenne de la culture juive

La Maison Sublime, à Rouen, à 130 kilomètres de Paris, abritait une yeshiva au 12e siècle. (Crédit : capture d'écran YouTube via JTA)
La Maison Sublime, à Rouen, à 130 kilomètres de Paris, abritait une yeshiva au 12e siècle. (Crédit : capture d'écran YouTube via JTA)

La ville de Rouen va célébrer la rénovation et la réouverture au public du plus ancien édifice juif d’Europe avec un colloque.

Le colloque de la semaine prochaine, intitulé « Le judaïsme médiéval entre la Normandie et l’Angleterre » est focalisé sur la Maison Sublime, le siège d’une yeshiva – séminaire religieux – du 12e siècle, dans la ville de Rouen, à 130 kilomètres de Paris.

Cet évènement coïncide avec la Journée européenne de la culture juive, qui se déroule chaque année en septembre, à travers le continent, depuis 1999.

L’édifice, dont l’histoire a été accidentellement découverte en 1976, a subi d’importants travaux de restauration qui ont coûté plus d’un million d’euros. La réouverture est prévue pour le mois d’octobre.

La conférence, qui accueillera des personnalités du judaïsme médiéval, débutera le 4 septembre au Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme à Paris, et se poursuivra le lendemain au Musée des antiquités de Rouen où se tient actuellement l’exposition « Savants & Croyants. Les juifs d’Europe du Nord au Moyen âge ».

Le thème de cette année est celui du conte. Des dizaines de synagogues dans les 28 pays participants ouvriront leurs portes au public et proposeront des visites guidées des lieux de prière et des cimetières juifs.

En Europe occidentale, les événements de cette première semaine sont l’opportunité pour les non-Juifs de visiter des synagogues, habituellement placées sous lourde surveillance policière, et dont l’accès est réservé aux fidèles.

A la synagogue Uilenburger d’Amsterdam, le conteur Karel Baracs relatera, le 2 septembre le sauvetage de centaines d’enfants Juifs, sortis d’une prison où ils avaient été enfermés par les nazis. Johan van Hulst, directeur d’une école protestante qui a supervisé cette opération, est décédé cette année à l’âge de 107 ans.

A Rouen, la Maison sublime – d’une superficie de 150 m², et dont les murs portent les inscriptions « puisse la Torah de Dieu […] exister [à jamais] » ou « Que cette maison soit sublime », a été fermée au public en 2001, par crainte qu’elle ne soit prise pour cible par des terroristes, selon le site Tendance Ouest.

La site a été rouvert aux visiteurs en 2009 mais l’humidité et la mauvaise aération ont affaibli la structure, conduisant à sa fermeture en 2015. Le projet de restauration a débuté l’an dernier.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...