Rouhani : les USA sont « plus seuls que jamais contre le peuple iranien »
Rechercher

Rouhani : les USA sont « plus seuls que jamais contre le peuple iranien »

"Si un jour nos intérêts ne sont pas satisfaits, nous n'hésiterons pas une seule seconde et nous réagirons," a déclaré le président iranien

Le président iranien Hassan Rouhani s'exprime devant le parlement après la levée des sanctions par l'accord nucléaire, à Téhéran, le 17 janvier 2016. (Crédit : Atta Kenare/AFP)
Le président iranien Hassan Rouhani s'exprime devant le parlement après la levée des sanctions par l'accord nucléaire, à Téhéran, le 17 janvier 2016. (Crédit : Atta Kenare/AFP)

Les Etats-Unis « sont plus seuls que jamais dans leurs complots contre le peuple iranien », a estimé vendredi le président iranien Hassan Rouhani en réaction à la nouvelle « stratégie » américaine vis-à-vis de Téhéran dévoilée par le président américain Donald Trump.

« Aujourd’hui les Etats-Unis sont plus seuls que jamais face à l’accord nucléaire et plus seuls que jamais dans leurs complots contre le peuple iranien », a déclaré M. Rouhani dans une intervention télévisée.

Il s’exprimait après le refus de M. Trump de « certifier » l’accord sur le nucléaire iranien signé en 2015 par l’Iran et le Groupe des Six (Allemagne, Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne et Russie).

« Les déclarations [de M. Trump] sont un tissu d’insultes et d’accusations sans fondements », a ajouté le président iranien.

Le président américain « n’a pas lu le droit international », a encore dit Rouhani. « Est-ce qu’un président peut seul annuler un accord multilatéral et international. Apparemment, il ne sait pas que cet accord n’est pas un accord bilatéral entre l’Iran et les Etats-Unis », a-t-il encore déclaré.

« L’accord nucléaire n’est pas modifiable, on ne peut y ajouter ni un article ni une note », a réaffirmé Rouhani, « tant que nos intérêts l’exigent, nous resterons dans l’accord nucléaire et nous coopérerons avec l’AIEA (Agence internationale de l’énergie atomique), mais si un jour nos intérêts ne sont pas satisfaits, nous n’hésiterons pas une seule seconde et nous réagirons. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...